Appartement 16

Les filles de Gerland – webdoc sur le quotidien des prostituées de Lyon

C’est un feuilleton législatif qui n’en finissait pas. Mercredi 6 avril, les députés ont définitivement adopté lors d’un d’un dernier vote la proposition de loi pénalisant les clients de prostituées d’une contravention de 1 500 euros.

Jeudi 14 avril, la loi est parue au Journal officiel.

Pendant plus de deux ans, l’Assemblée nationale et le Sénat s’opposaient sur la principale mesure du texte : l’interdiction de l’achat d’actes sexuels. Mais les députés ayant le dernier mot, ils ont approuvé le texte par 64 voix contre 12 et 11 abstentions.

La France est le cinquième pays européen à adopter une loi pénalisant les clients de prostituées.

Avec sa parution au Journal officiel, cette loi sur la pénalisation des clients est entrée en vigueur. Lorsqu’elle sera mise à exécution, elle mettra un terme à la prostitution de rue telle qu’on la connaît aujourd’hui.

A Lyon, la municipalité n’a pas attendu cette loi pour chasser les camionnettes des filles du principal quartier de tapin, Gerland. « Les filles de Gerland » est un webdocumentaire d’actualité sur le quotidien en sursis de trois de ces prostituées.

Une production Rue89Lyon.

Auteurs : Jean-Louis Rioual, Natacha Boutkevitch et Laurent Burlet

Avec pour la vidéo : Thomas Bernardi; graphisme : Christophe Chelmis.

[Mise en ligne le 22 novembre 2013; régulièrement mis à jour]

> Si vous rencontrez des difficultés dans la navigation, privilégiez Google Chrome.

À vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 characters available

20 Commentaires postés

  1. Super! Mettre en avant un logiciel et une entreprise qui vous espionne au lieu d’un logiciel libre respectueux du web et des utilisateurs. Très bon esprit…

  2. Ça fonctionne après rafraîchissement de la page sur Firefox en ce qui me concerne. C’est vrai que c’est pas très malin de conseiller g00gle chrome et que ce serait bien que ce soit compatible un peu partout. C’est vrai aussi qu’il existe de nombreuses alternatives à chrome aussi. g00gle chrome pose pas mal de problèmes de confidentialité avec ses paramétres par défaut.

    • D’accord avec toutes vos remarques sur Google Chrome. Malheureusement, Djehouti (l’outil en ligne que l’on a utilisé pour ce webdoc) fonctionne avec Google Chrome pour construire l’architecture webdoc. Ce qui explique que sur Google Chrome, il n’y a pas de bugs alors qu’on peut en rencontrer sur les autres navigateurs. D’où notre conseil. Rassurez-vous, ne ne sommes pas encore sponsorisés par Google.

  3. Je suis sur Chrome sur Androïd … ça ne marche pas.

  4. Vous ne me forcerez pas a abandonner Firefox! Merde a la fin, hier le monde du journalisme poussait tout le monde vers Apple, aujourd’hui vers google!
    Si c’est votre role, c’est que je ne dois plus vous lire.

  5. 4 Français sur 5 ne veulent pas qu’on s’en prennent aux clients et indirectement aux prostituées De même plus d’un Français sur 2 ne voulaient pas du mariage pour tous Les Français ne veulent pas non plus du vote pour les étrangers ,ni de la PMA ou de la GPA Mais ce gouvernement d’une clique dictatoriale impose à tout va Une fois pour toutes : qu’on s’en prenne aux maquereaux,et qu’on arrête d’embêter clients et prostituées, les uns comme les autres méritant les mêmes égards de la nation

    • votre commentaire est très juste ! vous dites de vraies choses en effet les prostituées font un sale boulot poussées par la misère , ne pas leur en rajoute en plus ! quand aux clients eh bien, l’ offre est là et si on se posait un cas de conscience chaque fois que l’ on « se passe’ qq chose on ne s’ offrirait plus rien = pas de voitures de luxe parce que il y a des pauvres …

  6. Webdoc totalement énorme. Du très bon boulot.

  7. J’arrive pas à le lire. Je suis sous firefox, je peux lire l’intro, voir la carte mais des que je veux lancer un point, le chargement bloque à 97%, dommage ça avait l’air sympa…

  8. Pourquoi chercher des problèmes a ses filles qui rendre de grand services ,imaginez vous tous les viols ,si elles ne serait pas là ,elles prennent beaucoup de risques avec tous les tares qui circules Que le gouvernement s’occupent de ses ministres qui détourent l’argent du contribuables ou qui s’endorment pendant les sessions parlementaires ,tel de vals et le porte parole du gouvernement pourtant ils sont payer ,laisser ses dames tranquilles elles rendent service a la populations

    • Pouvez-vous m’expliquer le lien de cause à effet que je ne perçois pas du tout?
      Pensez-vous que n’importe qui en manque de sexe irait violer?
      Je vous laisse réfléchir à la bêtise que vous venez d’énoncer…

  9. Juste une info pour les raleurs : la version open-source de Google Chrome existe : elle s’appelle Chromium browser, elle est donc gratuite, libre, et protectrice de l’ensemble de vos données, comme tous les logiciels open-source par ailleurs. Les alternatives existent : cherchez dans le WEB libre !

    Pour Chromium c’est ici : http://downloadchromium.com/

  10. C’est tout de même bien dommage d’aboutir à un travail pour qu’il ne soit pas lisible.Après une heure de tentative,j’ai abandonné.

  11. supprimer l’ esclavagisme sexuelle serait une bonne chose – on ne peut que s apitoyer de voir que la misère entraine cette pratique

  12. Bon webdoc avec l’interview interessante de Lilian Matthieu. Toujours un problème de moralisation et de pénalisation inefficace. Étant entendu que la prostitution ne disparaîtra pas, autant ouvrir des centres protégés pour l’intégrer socialement.

  13. J’habite 291 avenue Berthelot, Lyon 8, à l’angle avec la rue Villon. J’ai l’impression que des lieux de tapins sont en train de se créer tout contre un magasin de vêtements récemment inauguré rue Villon. Chaque fois que je rentre ma voiture au garage, j’aperçois un homme différent qui semble attendre quelquechose ou quelqu’un contre la devanture. Il n’a jamais l’air particulièrement réjoui.

  14. Je suis d’avis que la prostitution soit considérée comme un métier. En tant qu’assistante de vie, je pense particulièrement aux personnes âgées et handicapées qui sortent difficilement de chez elles et qui devraient bénéficier des prestations de travailleuses sexuelles, prestations remboursées, au lieu de demander cela à leur assistante de vie. Des filles comme moi ne connaissent pas cet aspect relationnel-là. Et il faudrait que leurs familles soient au courant de la venue de la travailleuse (ou du travailleur).