Habillage
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Covid : la quatrième vague bien installée à Lyon et dans le Rhône
Actualité 

Covid : la quatrième vague bien installée à Lyon et dans le Rhône

par Bertrand Enjalbal.
Publié le 27 juillet 2021.
Imprimé le 22 septembre 2021 à 10:13
979 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

À Lyon et dans le Rhône, l’évolution de l’épidémie de Covid ressemble bien désormais à une « quatrième vague ». Les indicateurs se dégradent à une vitesse exponentielle. Les indicateurs hospitaliers recommencent à se détériorer après de longues semaines d’amélioration.

L’épidémie de Covid croît de façon exponentielle dans le Rhône et à Lyon

Depuis plusieurs semaines, les indicateurs indiquaient déjà une détérioration de la situation épidémique. Depuis au moins deux semaines désormais, la progression de l’épidémie de Covid est exponentielle dans la métropole de Lyon et dans le Rhône.

Pour la deuxième semaine consécutive, le taux d’incidence du virus a quasiment triplé dans la métropole de Lyon. Passant de 112 cas au 16 juillet à 304 cas au 23 juillet (pour 100 000 habitants). La métropole de Lyon présente désormais un taux d’incidence supérieur à la moyenne nationale.

Même chose dans le Rhône où le taux d’incidence a là aussi quasiment triplé en une semaine. 96 cas de Covid pour 100 000 habitants avaient été détectés au 16 juillet en moyenne sur une semaine. Ils étaient 270 au 23 juillet.

Le variant delta quasi hégémonique dans le Rhône et la région

Selon les données de Santé Publique France, au 23 juillet, le variant delta représentait 96,5 % des tests positifs analysés en moyenne sur une semaine dans le Rhône.

La présence quasi hégémonique du variant delta ou indien se confirme désormais dans les autres départements d’Auvergne-Rhône-Alpes. Elle constitue une probable explication à la reprise très rapide de l’épidémie depuis le début de l’été.

La présence du variant delta au 23 juillet était comprise entre 72 % (dans l’Allier, son niveau le plus bas) et 97,6 % (son maximum, en Savoie) des cas positifs analysés..

Une épidémie de Covid qui recommence à se faire sentir dans les hôpitaux du Rhône et chez les jeunes

Depuis fin avril environ, les indicateurs hospitaliers dans le Rhône n’avaient cessé de s’améliorer. Hospitalisations et admissions en service de réanimation étaient en baisse régulière. Signe d’une pression hospitalière moins forte sur le front de l’épidémie de Covid.

Ces dernières semaines, nous notions une stabilisation voire un arrêt de cette baisse des entrées à l’hôpital. Cette semaine, les indicateurs repartent à la hausse dans les hôpitaux du Rhône. Une hausse encore faible mais bien présente. Une hausse logique au regard de l’évolution épidémique. Les vagues précédentes ont toujours montré un décalage d’une quinzaine de jours entre la hausse des indicateurs de la dynamique de l’épidémie et l’arrivée de patients Covid à l’hôpital.

Au 26 juillet, 147 patients Covid en moyenne avaient été hospitalisés sur une semaine dans le Rhône. C’est 10 % de plus que la semaine précédente. Parmi eux, 24 avaient été pris en charge dans les services de réanimation. En hausse de 8 % sur une semaine.

La majorité des patients Covid actuellement hospitalisés dans la région ont plus de 60 ans. Mais le nombre de patients de ces tranches d’âge continue de diminuer. Au contraire de tranches d’âge plus jeunes. Chez les 20-29 ans par exemple, le nombre d’hospitalisations a doublé au cours du mois de juillet en Auvergne-Rhône-Alpes. Elles ont augmenté de près de 20 % chez les 30-39 ans.

L’ampleur de la « vague » dans les hôpitaux sera un des enjeux de la fin de l’été et de la rentrée de septembre. Elle déterminera de possibles nouvelles mesures sanitaires. Le rythme de la vaccination en sera également un autre pour tenter d’enrayer la pression hospitalière.

Dans le Rhône, la vaccination contre le Covid repart à la hausse

Après un mois de juin en chute libre, la primo vaccination semble repartir à la hausse. Lors de notre dernier point d’étape, les effets de l’annonce de l’extension du pass sanitaire le 12 juillet étaient encore difficilement mesurables, faute de recul.

On peut désormais voir un effet assez net. Entre le 18 et le 25 juillet 2021, le rythme quotidien de la primo vaccination a augmenté de 31% environ dans le Rhône. À cette date, 8 000 personnes avaient reçu une première dose de vaccin quotidiennement (en moyenne sur une semaine). Contre 5 500 au 18 juillet. Depuis le début du mois de juillet, la primo vaccination en augmentation de 40 %, une hausse essentiellement concentrée sur la seconde quinzaine du mois.

Les plus fortes hausses constatées au 25 juillet sur une semaine concernent les 18-24 ans (+40 %) et les 25-29 ans (+35%). À cette date, 60 % de la population totale du Rhône avait reçu au moins une dose de vaccin, 51 % était complètement vaccinée.

À l’échelle régionale, au 25 juillet, 60% de la population avait reçu une première dose. Et la barre des 50% de personnes totalement vaccinées avait été atteinte.

Évolution de l’épidémie de Covid à Lyon, dans le Rhône et en Auvergne-Rhône-Alpes

Article actualisé le 08/09/2021 à 10h14
L'AUTEUR
Bertrand Enjalbal
Bertrand Enjalbal
Journaliste à Rue89Lyon

En BREF

Des enseignants de l’académie de Lyon en grève ce jeudi

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

A Lyon, quatre manifestations contre le pass sanitaire ce samedi

par Pierre Lemerle. 1 356 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le Lyon Street Food Festival, un tour du monde culinaire ce week-end

par Rue89Lyon. 295 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×