Habillage
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Laurent Wauquiez en campagne avec des subventions adroitement versées
Actualité  Politique 

Laurent Wauquiez en campagne avec des subventions adroitement versées

par Rue89Lyon.
Publié le 11 mars 2021.
Imprimé le 12 avril 2021 à 03:17
797 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

C’est un enregistrement audio qui en donne les contours, dans un article de Mediapart. Laurent Wauquiez compte distribuer adroitement ses subventions aux villes LR et aux territoires à conquérir en vue de sa réélection.

La stratégie est claire depuis le début du mandat de Laurent Wauquiez à la tête de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Il travaille depuis lors à sa réélection. Et pour cela, il cherche à orienter au mieux l’action de la collectivité et son budget de 5 milliards d’euros.

Il a recruté un spécialiste de la carte électorale chez Les Républicains, Ange Sitbon, pour passer au crible toute demande de subvention. Un euro dépensé dans un territoire doit rapporter une fois les élections (re)venues. Un rôle central pour Ange Sitbon dont le recrutement à grands frais et le statut contractuel ainsi que celui de son équipe ont fait tiquer la Chambre régionale des comptes. Nous évoquions d’ailleurs ce rôle de cet « ange noir » en 2017.

Capture d'écran du site Street press qui a consacré une enquête à Ange Sitbon.
Capture d’écran du site Street press qui a consacré une enquête à Ange Sitbon le conseiller politique de Laurent Wauquiez.

Des subventions « clientélistes », nous en relevions ici pour Le-Puy-en-Velay, là pour le syndicat étudiant de droit Uni et ses 50 000 euros ou encore pour le festival Jazz à Vienne ou celui de l’eurodance Tomorrowland.

Des « territoires qui n’ont pas vocation à être arrosés »

Médiapart s’est penché sur les subventions et investissements de la Région lors des exercices 2017, 2018 et 2019. Résultat : trois fois plus de subventions pour les communes de droite, la Haute-Loire département le plus subventionné, le Puy-en-Velay commune la plus aidé par la Région.

Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne- Rhône-Alpes lors de ses voeux 2019. Le 28 janvier 2019 au musée des Tissus et des Arts Décoratifs. ©MG/Rue89Lyon
Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne- Rhône-Alpes lors de ses voeux 2019. Le 28 janvier 2019 au musée des Tissus et des Arts Décoratifs. ©MG/Rue89Lyon

Le site d’information publie également des enregistrements audio datant de 2016 issus d’une réunion de travail de nouvel exécutif régional. Une réunion, dont nous avions parlée quelques jours après, et qui fixait la stratégie du mandat à venir. On entend Laurent Wauquiez et son conseiller Ange Sitbon expliquer leur méthode. En des termes très clairs.

Le conseiller spécial parle de « territoires qui n’ont pas vocation à être arrosés ». Le tout frais président du conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes évoque lui la ville de Villeurbanne. Fief du Parti Socialiste dont est issu le précédent président de région (Jean-Jack Queyranne).

Il évoque alors la recherche d’une « méthode de travail » pour appréhender cette ville où la droite vient encore de faire de mauvais score. Une commune qu’il n’a pas « forcément l’intention d’arroser ».

« Rééquilibrage des aides » ?

Cédric Van Styvandael, maire PS de Villeurbanne, a réagi. Il annonce avoir saisi « le Préfet de Région pour qu’il sollicite la Chambre régionale des comptes, dans l’objectif de disposer d’une évaluation objective d’éventuelles disparités d’attribution de fonds publics de la Région non justifiée par des réalités de terrain ».

De son côté, l’opposition socialiste à la Région annonce saisir officiellement « le PNF (Parquet national financier, ndlr) d’éléments nouveaux et de preuves permettant de corroborer des faits susceptibles d’être qualifiés de détournements de fonds publics. Nous saisissons également la Chambre Régionale des Comptes de ces mêmes faits ».

Du côté du cabinet de Laurent Wauquiez, on adapte la communication à l’interlocuteur. À Médiapart, on fait savoir que « sur l’ensemble du mandat qui s’achève, les politiques de subvention sont équilibrées » et « sans lien avec l’appartenance politique des élus ».

À Tribune de Lyon, c’est l’inverse, la Région dit assumer « totalement le rééquilibrage des aides. Par le passé, la Région n’aidait majoritairement que les communes des métropoles urbaines gérées par les socialistes ».

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

Génération identitaire toujours dans ses locaux dans le Vieux Lyon

par Bertrand Enjalbal. 843 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Un rassemblement des AESH et de leurs soutiens ce jeudi à Lyon

par Rue89lyon. 329 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Une manifestation contre la réforme de l’assurance-chômage ce mercredi à Villeurbanne

par Rue89lyon. 399 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×