Habillage
Élections 2020 à Lyon et dans la Métropole : large victoire des écologistes
Politique 

Élections 2020 à Lyon et dans la Métropole : large victoire des écologistes

actualisé le 29/06/2020 à 18h50

Tout au long de ce dimanche 28 juin, second tour des élections municipales et métropolitaines à Lyon, la rédaction a recueilli infos, réactions et tâté l’ambiance. Tous les résultats ont été compulsés et sont rendus lisibles dans des cartes, pour les communes de la Métropole de Lyon mais aussi du département du Nouveau Rhône.

Retrouvez notre direct ci-après, qui raconte comment Lyon a, une fois n’est pas coutume, adhéré au vert.

Superbe graff dans le 3e derrière le lycée Charles de Foucauld, photo fournie par un lecteur. ©Rue89Lyon

Superbe graff réalisé dans le 3e arrondissement derrière le lycée Charles de Foucauld, photo fournie par un lecteur (merci Luc !). ©Rue89Lyon

 

À Lyon, les écologistes auront une majorité plus que confortable avec 51 sièges sur 73 que compte le conseil municipal. Grégory Doucet a en effet réalisé 52,6 % des voix, un score qu'il faut toutefois replacer dans le contexte d'une abstention dépassant les 60%, elle aussi historique. Ci-après, une vue de la composition de ce conseil qui siégera pour la première vendredi prochain afin d'adouber définitivement ce candidat de 40 ans, qui n'avait jamais occupé aucun mandat jusqu'alors. Les couleurs des élus sur cet hémicycle sont liées aux choix d'étiquettes et de nuances du ministère de l'Intérieur, que nous ne pouvons pas modifier.
L'élection du nouveau maire, Grégory Doucet, par le conseil municipal, aura lieu ce vendredi 4 juillet. L'élection de Bruno Bernard, à la Métropole de Lyon, se fera ce jeudi 3 juillet. Rue89Lyon vous informera au mieux et vous fera le récit de ces installations, avec une majorité de novices en matière de politique et de protocole. Nous avons d'ores et déjà élaboré la composition du conseil métropolitain. Les écologistes s'assurent une majorité confortable avec 84 sièges sur 150. Les couleurs des élus sur cet hémicycle sont liées aux choix d'étiquettes et de nuances du ministère, que nous ne pouvons pas modifier.
Gérard Collomb va-t-il siéger en tant qu'opposant aux écologistes et à leur majorité d'"union de la gauche" pendant six ans ? Au micro de la presse locale, pragmatique, il a déclaré qu'il continuerait à faire partie du débat d'idées et à "accompagner" celles et ceux qui sont dans sa ligne politique. Le maire de Lyon a tenté de faire bonne figure, conservant le sourire pendant les interviews ce dimanche soir dans les salons de l'hôtel de ville. C'est à lui que reviendra la charge, en tant que doyen des élus du conseil municipal, de remettre l'écharpe au nouveau maire, Grégory Doucet, ce jeudi 3 juillet. La photo vaudra son pesant d'or.
Tous les résultats pour les 14 circonscriptions de la Métropole de Lyon sont au complet sur notre jolie carte en ligne, alimentée toute la soirée : Résultats métropolitaines : le second tour à Lyon et dans la Métropole
Yann Cucherat, candidat déçu missionné par Gérard Collomb pour conserver la Ville de Lyon, estime que les "divisions" l'ont fait perdre, pointant tout particulièrement Georges Képénékian (actuel Premier adjoint de Gérard Collomb parti en dissidence dès le premier tour).
Petit point sur les communes autour de Lyon :
Du côté de l'hôtel de ville, c'est la soupe à la grimace. Yann Cucherat, candidat de Gérard Collomb pour Lyon, et François-Noël Buffet, candidat à la Métropole menant l'alliance avec le (toujours actuel) maire, n'avaient pas le sourire. Pour Gérard Collomb, la victoire des écologistes est, sans surprise, une très mauvaise chose pour la ville, avec des "propositions irréalistes".
Les équipes de Grégory Doucet et Bruno Bernard se sont retrouvées aux Halles du Faubourg, là où les écologistes avaient installé leur QG de campagne. Salle comble, beaucoup de cris de joie, des militants n'ont pas pu entrer. Avant ça, au Ninkasi, là où les écologistes avaient donné rendez-vous à la presse dès le début de soirée, des militants hébergement ont scandé "la prolongation de la trêve hivernale" et ont pris le devant de la scène.
Vous nous voyez bien désolé.e.s car le site est tombé ce soir, faute au succès du suivi de ce second tour. Mais on est toujours là et on a fait plein de tours dans la ville, on vous raconte tout ça ! Merci pour votre fidélité et vos messages.
À Lyon, les 100 premiers bulletins de vote portés à une hypothèse et une estimation mènerait le candidat écologiste Grégory Doucet à 53% des votes. Une écrasante victoire mais dans le cadre d'une abstention massive malgré tout. Dans la ville comme partout en France.  
À Givors, où le Rassemblement national se tenait prêt et en embuscade, dans le cadre d'une quadrangulaire sous tension, c'est finalement Mohamed Boudjellaba (une liste Divers gauche tenue par les écologistes) qui l'emporte.  
À Craponne, la liste soutenue par le maire sortant Alain Galliano est largement battue. Sandrine Chadier arrive largement en tête :
  • Sandrine CHADIER  50,00%
  • Véronique HARTMANN 30,17%
  • Elisabeth PIGAT 19,82%
Un autre maire sortant qui laisse son écharpe. À Sathonay-Camp, la liste d'union divers droite / divers gauche l'emporte pour une quarantaine de voix :
  • Damien Monnier 51.32%
  • Bernard Dupont 48.68%
À St Romain au Mont d'Or le maire sortant Pierre Curtelin est largement battu dans la triangulaire de ce second tour :
  • Jean-Marie Hombert 51.85%
  • Thierry Loir 25.46%
  • Pierre Curtelin 22.69%
À 17 heures, le taux de participation dans le Rhône est de 32% ; il était de 49,64% en 2014. Le département se retrouve finalement en dessous du chiffre national qui était à cette même heure de 34,67%. Lors du premier tour, le 15 mars dernier, les électeurs avaient été plus nombreux à se rendre aux urnes avec une participation de 35,37% à 17h.
Un bureau de vote dans le 7è arrondissement de Lyon. ©LB/Rue89Lyon

Un bureau de vote dans le 7è arrondissement de Lyon. ©LB/Rue89Lyon

Dans les bureaux du cœur de la Guillotière, dans le 7ème arrondissement, là où les écologistes ont fait leur meilleur score lors du premier tour de ces élections, la participation semble légèrement en hausse. Environ 25% à 14h, soit le milieu de la journée de vote qui court jusqu'à 20 heures.
Un bureau de vote dans le quartier de la Guillotière, dans le 7è à Lyon. Là où les écologistes ont fait leurs meilleurs scores. ©LB/Rue89Lyon

Un bureau de vote dans le quartier de la Guillotière, dans le 7è à Lyon. Là où les écologistes ont fait leurs meilleurs scores. ©LB/Rue89Lyon

Au pied des tours du quartier Paul Santy, l'école Jean Giono (8e) abrite le bureau de vote 825, là où on a enregistré le record lyonnais d'abstention au premier tour : 85,9%. Pour ce second round d'élections locales, la tendance est la même selon les présidents des bureaux (métropolitaines et municipales). A 13h, 7,5% de participation contre 16,69% en moyenne dans le Rhône à midi. C'est un bureau où l'on vote traditionnellement moins, selon différents assesseurs, le masque au visage. Ce sont surtout les personnes âgées qui se déplacent. Quand elle n'ont pas peur de la Covid-19 comme cette habitante qui redoute le jour du premier tour un virus qui "circulait à plein régime". "La jeunesse n'est pas concerné par les élections", enchaîne Fatima Hadj-Mimoune, présidente du bureau 825 pour les métropolitaines.
"Je suis choquée par ce niveau d'abstention. L'État doit se mobiliser. C'est un problème d'apprentissage ou d'instruction. Mais il est grave et qui ne fait que se creuser. Quand vous n'êtes pas inséré au groupe, comment voulez-vous construire le vivre ensemble ?"
A 18 ans, Rayan est le seul "jeune" que nous croisons en cette fin de matinée. Il est déjà venu voter au premier tour. Ses premières élections. Cet étudiant en classe préparatoire scientifique habite la tour de 15 étage qui surplombe l'école Jean Giono. Il sait qu'il fait figure d'exception. En silence. Il ne parle pas des élections avec ses copains du quartier.
"Ça ne sert à rien. Ils s'en foutent".
Nous croisons également Djamila, 31 ans, et Mohamed, 38 ans. Électeurs au premier tour de Gérard Collomb, ils ont choisi finalement les écologistes.
"Collomb a beaucoup fait pour le social à la Duchère. Il a un bon bilan. Mais son union avec la droite n'est pas passée. Et il a trop caricaturé les écologistes. On s'est intéressé à leurs propositions", raconte Mohamed.
La mise en avant de la "qualité de vie" dans une ville "très polluée" les a séduits. Mais sans enthousiasme.
"Il faut qu'ils se penchent sur les quartiers populaires et leurs habitants".
Le couple voudrait "plus de sécurité" pour les habitants.
"Pendant deux ans, il n'y a pas eu de rodéos. Mais là ça revient. On s'est fait réveiller plusieurs fois par nuit par des tirs de mortier. Il faut faire quelque chose", poursuit Djamila.
Djamila et Mohamed et envisagent de quitter leur appartement boulevard des Etats-Unis.
"Pour nos enfants", souffle Mohamed.
Devant l'école Jean Giono, rue Stéphane Coignet (8ème arrondissement) qui abrite le bureau de vote 825). Au fond, une des tours du quartier Paul Santy. ©LB/Rue89Lyon

Devant l'école Jean Giono, rue Stéphane Coignet (8ème arrondissement) qui abrite le bureau de vote 825). Au fond, une des tours du quartier Paul Santy. ©LB/Rue89Lyon

La galère des assesseurs, dans ces élections totalement inédites, qui arrivent un mois après un confinement et en pleine pandémie de Covid-19. Ils et elles demandent à chaque électeur.trice s'il est possible de compter sur sa venue le soir pour dépouiller les bulletins.
Matériel sanitaire dans un bureau de vote à #Lyon. ©AB/Rue89Lyon

Matériel sanitaire dans un bureau de vote à #Lyon, dimanche 28 juin 2020. ©AB/Rue89Lyon

Le taux de participation à midi pour le département du Rhône s'établit à 16,69%. Pour la région Auvergne-Rhône-Alpes, il s’établit à 17,41%. En mars dernier, lors du premier tour et à la mi-journée, le taux de participation dans le département du Rhône était sensiblement le même, un peu plus bas, de 16,60%. C'était déjà une baisse de plus de 9 points par rapport aux élections municipales de 2014. L'abstention avait été très importante en mars dernier, à Lyon elle avait atteint 61%. A Villeurbanne, elle avait presque atteint les 70% (69,52%). Un taux d'abstention historiquement bas pour ces élections ?
Au niveau national, le taux de participation à la mi-journée est de 15,29, c'est moins qu'au premier tour : le taux était de 18% (en mars dernier donc).
Grégory Doucet est le favori de ces élections municipales à Lyon. Il a réalisé des scores élevés lors du premier tour en mars dernier. Le parti EELV espère faire une opération "historique" en remportant Lyon ce dimanche. Il s'est rendu ce dimanche matin à son bureau de vote dans le 8è arrondissement, en vélo.
Grégory Doucet est le favori de ces élections municipales à Lyon. L'écologiste est venu voter en vélo ce dimanche 28 juin. ©AB/Rue89Lyon

Grégory Doucet est le favori de ces élections municipales à Lyon. L'écologiste est venu voter en vélo ce dimanche 28 juin. ©AB/Rue89Lyon

Retrouvez l'analyse des résultats qu'avaient réalisés les écologistes lors du premier tour de ces élections à Lyon : "les visages du vote écologiste".
Dans le 8e arrondissement, il semble y avoir « plus de monde qu’au premier tour », selon le président du bureau de vote des municipales 801. « Il y a plus de personnes âgées et un public davantage varié. Ça peut changer la nature du résultat, ça risque d’être plus serré », explique-t-il.
Odette, 67 ans, n’était pas présente pour le premier tour. « La peur... », raconte-t-elle l'air un peu gêné. Mais pour ce 28 juin, munie de gants, elle est venue : « Parce qu’il faut le faire, c’est important ».
Bureau de vote dans le 8e arrondissement de Lyon. ©AB/Rue89Lyon

Bureau de vote dans le 8e arrondissement de Lyon. ©AB/Rue89Lyon

A la mairie du 8e arrondissement, la confusion est parfois de mise pour les votant.e.s entre les élections municipales et métropolitaines. Le président du bureau de vote numéro 802 pour les municipales, Gérard, ne s’étonne pas : « Tout est fait pour que les gens s’embrouillent. Il n’y a pas eu de publicité pour les métropolitaines ». Les assesseuses confirment : « Certains découvrent le 2e scrutin en arrivant ». Dans ce bureau de vote, près de 100 personnes ont déjà déposé leur bulletin à 10h30. « Pour l’instant, il n’y a pas de sursaut », souligne le président.

Tous les résultats et les réactions pour le second tour des élections à Lyon

Une carte des résultats des élections municipales à Lyon et dans le Rhône vous permettra de tout voir de façon claire ; une autre carte dédiée aux élections métropolitaines permettront également de repérer où les écologistes, le camp de l’actuel président candidat à sa succession ou celui du binôme Buffet/Collomb, ont fait les meilleurs scores.

Les enjeux des élections municipales et métropolitaines

Des élections métropolitaines à l’enjeu colossal mais peu visibles, derrière des élections municipales qui se jouent concomitamment ; des accords entre adversaires d’hier devenus noceurs ; des insultes et des tensions de fin de course… Le feuilleton électoral touche à sa fin avec, ce dimanche 28 juin, une journée suivie d’une nuit, qui seront dédiées au scrutin.

L'AUTEUR
La rédaction de Rue89Lyon
Sur le terrain, dans les QG des candidats et derrière nos cartes de résultats.

En BREF

2ème pic de pollution à Lyon de la saison, mise en place de la circulation différenciée

par Rue89Lyon. 374 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Deuxième anniversaire des Gilets jaunes : une manifestation ce samedi à Lyon

par Rue89Lyon. 533 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

L’engagement de la préfecture sur l’hébergement d’urgence : « On va répondre à la demande mi-décembre »

par Pierre Lemerle. 317 visites. Aucun commentaire pour l'instant.