Habillage
Espace membre Publiez votre
annonce légale
À Lyon, dans quelles conditions les élections municipales sont-elles maintenues ?
Actualité 

À Lyon, dans quelles conditions les élections municipales sont-elles maintenues ?

actualisé le 13/03/2020 à 09h15 : Mise à jour à 22h30 avec les informations de la Ville de Lyon concernant les bureaux de vote

« Nous ne sommes qu’au début de cette épidémie ; face à cela, la priorité absolue pour notre nation sera notre santé, je ne transigerai sur rien ». Contre toute attente, le président de la République Emmanuel Macron a annoncé ce jeudi soir que les élections municipales (et métropolitaines bien entendu pour le cas unique en France de Lyon et de son agglomération) se tiendraient dans les dates prévues, afin de permettre l’exercice démocratique, tandis que l’épidémie de Coronavirus ou covid-19 se propage.

L’agence régionale de santé en Auvergne-Rhône-Alpes a signifié ce jeudi à 15 heures que :

« 333 cas de COVID-19 sont confirmés en Auvergne-Rhône-Alpes, avec un premier cas confirmé ce jeudi dans l’Allier et 4 décès intervenus dans le Rhône. Ce jeudi, ce sont 67 cas supplémentaires qui ont été confirmés dans 11 départements. Depuis le début du suivi de l’épidémie, 8 personnes sont guéries et 7 sont décédées. »

Toute l’après-midi de ce jeudi 12 mars, de nombreux rebondissements se sont pourtant succédé concernant cette décision ; l’opposition de droite s’est opposée à la perspective d’une annulation ou d’un report de ces élections locales. Pourquoi le gouvernement a-t-il finalement opté pour un maintien alors que l’hypothèse de l’annulation a été aussi fortement envisagée et évoquée ? Emmanuel Macron considère que les mesures classiques de précaution (lavage de mains, pas de contacts et un mètre de distance entre les personnes) seront suffisantes dans les bureaux de vote.

Beaucoup s’interrogent sur la bonne organisation de ces élections et sur le risque d’abstention.

Dans les bureaux de vote, son propre stylo et un traçage au sol

La Ville de Lyon a transmis ce soir les conditions dans lesquelles les bureaux de vote accueilleront les électeurs :

« L’aménagement des bureaux de vote permettra de limiter les contacts physiques. Des lingettes désinfectantes pour le mobilier et les mains, ainsi qu’un spray désinfectant pour le matériel de vote seront mis à disposition du personnel tenant les bureaux de vote pour un nettoyage régulier des sites. »

Et la liste des mesures prises pour ces deux dimanches électoraux :

  • Les électeurs ont la possibilité de venir avec leur propre stylo (encre indélébile noire ou bleue uniquement), leurs bulletins de vote, des gants ou un masque de protection ;
  • Des stylos supplémentaires seront mis à disposition sur place ;
  • Sur chaque site de vote, un fléchage permettra d’indiquer clairement l’emplacement de lavabos équipés de distributeurs de savon et de serviettes en quantité suffisante ;
  • Un marquage au sol permettra de maintenir une distance raisonnable entre les électeurs et les tables comportant les bulletins de vote et l‘urne ;
  • Les flux de circulation seront régulés par un agent dédié ;
  • Les électeurs seront invités à tendre leurs documents d’identité aux membres du bureau afin de permettre une vérification sans contact physique ;
  • Pour rappel, le recours à un vote par procuration a été simplifié ;
  • Lors du dépouillement les membres du bureau de vote et scrutateurs auront à disposition, en plus des lingettes à main, du gel hydro alcoolique et s’ils le souhaitent, des gants de protection.

Une journaliste ironise (voir photo de son commentaire Facebook ci-après) :

Nous vous invitons en amont de cette échéance en deux tours (dimanches 15 et 22 mars), à relire nos articles (programmes, enjeux, etc).

Dans les annonces transmises depuis l’Elysée pour lutter contre la propagation du coronavirus, la mesure la plus importante reste la fermeture de l’ensemble des établissements scolaires, ainsi que des crèches. Emmanuel Macron a évoqué des « solutions de garde » sans plus de précisions ; on attend désormais l’application de ces mesures au niveau préfectoral.

La trêve hivernale est une autre question qui a été mentionnée : elle est rallongée de deux mois dans le but de « protéger les personnes les plus vulnérables ». Elle devait se terminer initialement le 31 mars comme chaque année.

Les entreprises sont encouragées à user du chômage partiel et à privilégier lorsque cela est possible le télétravail.

 

 

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

Lyon sous le confinement : « c’est comme un matin de Noël qui dure éternellement »

par Rue89Lyon. 2 035 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Comment les hôpitaux de Lyon s’organisent face au coronavirus

par Rue89Lyon. 2 111 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Coronavirus : Lyon attendra le 21 juin pour son second tour des élections

par Aurélie Loek. 716 visites. Aucun commentaire pour l'instant.