Habillage
Antisémitisme : la plaque en mémoire des Juifs raflés rue Sainte-Catherine vandalisée
Actualité 

Antisémitisme : la plaque en mémoire des Juifs raflés rue Sainte-Catherine vandalisée

actualisé le 22/10/2019 à 12h09

Des dégradations ont été découvertes ce lundi matin, sur une plaque commémorative, au n°12 de la rue Saint-Catherine (Lyon 1er). La plaque a été installée en souvenir des 84 Juifs raflées puis déportés le 9 février 1943 par la Gestapo de Klaus Barbie. De nombreux noms ont été rayés au marqueur noir.

Les différents responsables politiques lyonnais ont immédiatement réagi et condamné cet acte de vandalisme à caractère antisémite.

Également sur Twitter, le président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld, a condamné cet acte :

« Dégrader la plaque commémorative de la rue Sainte-Catherine, c’est piétiner la mémoire de ceux que la Gestapo a raflé, ce 9 février 1943. 84 personnes déportées. Parmi eux, seuls 4 survivants. Aujourd’hui, plus encore, je souhaite leur rendre hommage. Nous ne les oublierons pas. »

Quant au préfet Pascal Mailhos, c’est aussi par un tweet qu’il a « condamné avec la plus grande fermeté » cette dégradation.

La maire du 1er arrondissement (où se situe la rue Sainte-Catherine), Nathalie Perrin-Gilbert, a indiqué dans un communiqué que « les auteurs de cet acte immonde et honteux devront être poursuivis et condamnés avec la plus grande fermeté ». Il faudra déjà les arrêter.

[Mise à jour le 22/10 à 11h55] Selon Direction départementale de sécurité publique, « les images de vidéoprotection sont en cours d’exploitation ». dans sa note de synthèse du 22 octobre envoyée à la presse, la DDSP du Rhône, annonce qu’une enquête a été ouverte et confiée à la Brigade de Sûreté Urbaine.

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

Divonne-les-bains : l’usine d’embouteillage avortée, l’industriel va saisir la justice

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Hébergement d’urgence : le préfet du Rhône désavoué par le ministre, les problèmes demeurent

par Laurent Burlet. 715 visites. 1 commentaire.

David Kimelfeld abandonne l’Anneau des sciences et fait coup double

par Laurent Burlet. 2 385 visites. 3 commentaires.