Habillage
Photojournalisme, BD et jeux de hasard… La sélection culture de Rue89Lyon pour juin 2019
Cultures  Sélection culture par la rédac de Rue89Lyon 

Photojournalisme, BD et jeux de hasard… La sélection culture de Rue89Lyon pour juin 2019

actualisé le 03/06/2019 à 11h17

Faisons mentir le dicton qui voudrait que « qui pêche en juin, ne pêche que fretins ». Sortez les cannes et les épuisettes, la pêche aux concerts, spectacles, conférences, expos, sera excellente durant tout le mois -ce n’est pas une promesse en l’air.

Voici ce qu’a éclusé la rédaction de Rue89Lyon -dîtes-nous dans les commentaires ce que vous avez repéré de votre côté !

Comme par hasard – à la Maison des Mathématiques et de l’Informatique

Qu’est-ce que le hasard ? Pourquoi cherchons-nous à l’éviter ? Peut-on le contrôler ?  Rien qu’à l’idée de trouver des réponses accessibles à ces questions, on en frissonne d’enthousiasme.

La Maison des Mathématiques et de l’Informatique (Lyon 7è) propose « Comme par hasard », une exposition ludique et interactive, avec une animation qui doit permettre de comprendre les mécanismes du hasard.

Plusieurs facette du hasard sont explorées : la source de vie, la source de distraction (on parle là de jeu de hasard), la source de connaissances pour les scientifiques (de nombreuses théories s’appuient sur la notion de hasard), et la source d’inspiration pour les artistes (on pense notamment aux surréalistes pour ne citer qu’eux).

Du 1er au 29 juin – infos via la page Facebook de la Maison des Mathématiques et de l’Informatique.

Les Mercredis de l’anthropocène – aux Halles du Faubourg

La série de conférences organisée par l’Ecole urbaine de Lyon se poursuit en juin. le 5 juin, on parlera de « la ville la nuit », comme un titre de film… Puis de la « ville cultivée » le 12 juin et, enfin, d’anthropocène et outils numériques. Le 26 juin, ce sera « la ville collaborative ».

La liste des intervenants et les infos pratiques sur le site de l’Ecole urbaine de Lyon.

Anthologie du cauchemar – au Théâtre des Célestins

Un monde parallèle au nôtre, qui se révèle être une énigme ancienne. Pour la compagnie Système Castafiore, c’est l’heure de tout révéler grâce à des compositions visuelles et des installations sonores maison.

La création de la chorégraphe Marcia Barcellos et du compositeur-metteur en scène Karl Biscuit débarque au Théâtre des Célestins pour la première fois. Entre animaux surréalistes et créatures fantastiques de nuit, les interprètes jouent entre réalité et fiction pour mieux parler de nos rêves… ou de nos cauchemars.

Du 4 au 8 juin au Théâtre des Célestins.  

La Cité de la peur – à l’Institut Lumière

« – Je m’occupais du festival Moutarde et Cinéma

Ah ! c’est passionnant, ça. Et ça parlait de quoi?

– De moutarde et de cinéma.

– Oh ! Formidable. »

Ou bien encore, évidemment :

« – Simon, tu as un bout de pomme de terre sur la joue. »

C’est le film culte de Les Nuls, et ce sera projeté sur grand écran, dans une des meilleures salles de cinoche de la ville. Youpi.

Les 6 juin, 14 juin et 23 juin. A l’Institut Lumière.

Atelier « biérologie » – au Ninkasi Gerland

Lyon semble avoir bien envie de choper le titre de ville ultime de la bière… Après sa participation au Lyon Bière Festival, le brasseur local Ninkasi organise un atelier de biérologie. Une science qui s’enseigne, mais oui. Vous saurez tout sur l’histoire de la bière, les méthodes de fabrication et matières premières, et l’art de la dégustation.

L’atelier dure deux heures et la place est à réserver en prévente sur le site.

Atelier biérologie Ninkasi ©Ninkasi

Atelier biérologie Ninkasi ©Ninkasi

Le 5 juin au Ninkasi Gerland

Seth Graham – au Périscope

L’artiste américain manipule maintes formes de musiques contemporaines. Samplée, composée, bruitée, elle va chercher dans tout ce qui peut nous situer hors de la réalité. Son dernier album « Gasp » été largement salué pour ce travail de distorsion qui devient une marque de fabrique, piochant notamment avec élégance dans la musique classique.

Son goût pour l’éclectisme lui vient de son propre travail éditorial puisqu’il est le fondateur du label Orange Milk.

Le 6 juin au Périscope.

Le Lyon BD Festival

Le Lyon BD Festival revient pour sa 14ème édition et le programme s’annonce de qualité. Si vous êtes un fan invétéré des Simpson, Bill Morrison, l’auteur des adaptations en bande dessinée des Simpson, sera présent pour une rencontre au Théâtre Comédie-Odéon.

Durant tout le mois de juin il sera possible de participer aux « Rencontres du dessin de presse » organisées par la mairie du 4ème et du 2ème arrondissement. Cet événement laisse place à différentes expositions comme « Le changement climatique vu par les dessinateurs de presse » ou encore une exposition dédiée à Luz, dessinateur emblématique de Charlie Hebdo.

Dessin de presse de Luz pour Charlie Hebdo.

Dessin de presse de Luz pour Charlie Hebdo.

Après les conférences et les expositions, place à la pratique. Fabrice Parme, co-scénariste de la série télévisée d’animation Famille Pirate, livrera une masterclass pour les enfants et leur expliquera comment écrire le scénario d’une BD de pirates.

Du 8 au 9 juin dans Lyon.

Expo du photographe Fabrice Caterini au Paradox

« La Frappe », le travail du photographe Fabrice Caterini consacré au monde de la nuit, s’expose au Paradox.
Pour ceux et celles qui ne connaissent pas encore notre confrère, c’est l’occasion de découvrir une partie du travail de ce talentueux photographe, collaborateur occasionnel de Rue89Lyon.

Journaliste indépendant, il a fondé l’agence de presse Inediz en 2008. Il est notamment l’auteur Auteur du webdoc « My Beloved Enemy » et d’autres reportages au long cours en Europe, en Afrique et Asie.

Cette fois-ci, ses photos sont accrochées au Paradox. L’occasion également de découvrir ce lieu si vous n’y avez jamais mis les pieds. Ouvert à l’automne 2018, c’est un bar associatif de 200 m2 au bas des Pentes de La Croix-Rousse avec une programmation qui va du DJ set au théâtre en passant par la photo et le tatouage.

Le Transbordeur à Lyon en novembre 2018 ©Fabrice Caterini

Le Transbordeur à Lyon en novembre 2018 ©Fabrice Caterini

Jusque fin juin au Paradox.

Happy Manif – au TNG

La Happy Manif ou Drôle de défilé revient pour vous mettre en scène. Le public, casque sur les oreilles, doit écouter des consignes données, soit très précises, soit aller vers des séquences improvisées.

Le chorégraphe David Rolland vous permet de vous immerger dans le spectacle et d’en être l’un des acteurs. Il s’agit aussi d’une façon de découvrir le théâtre et ses recoins de manière originale. A partir de 7 ans.

Le samedi 15 juin (à 11h, 14h et 16h), au TNG.

BRUT. Performance monumentale – Aux Subsistances

Groupe Nuits. BRUT. © Romain Etienne / Item - LYON

Groupe Nuits. BRUT. ©
Romain Etienne / Item – LYON

Le duo formé par Astrid Mayer et Raphaël Billet pour le « Groupe nuits » propose de co-construire. Si le mot est à la mode, ici il n’est pas galvaudé. À la croisée de la danse, du cirque, de la musique, de l’architecture et des arts plastiques, leur spectacle « BRUT » modifie l’espace, se focalise sur une structure pour s’en éloigner.

Trois interprètes nous mettent face à ces lignes de bois, pour interroger les équilibres… et déséquilibres.

Le spectacle est programmé dans le cadre du festival Livraisons d’été.

Du 14 juin au 16 juin aux Subsistances (plus deux représentations hors les murs : mardi 11 juin, Place de la Nation à Vaulx-en-Velin et jeudi 13 juin, École Jean Zay à Gorge de Loup Lyon 9è).

Jeanne Added au festival Luciol in the sky

Elle tourne, elle tourne Jeanne Added. Elle revient avec deux victoires de la musique sous le bras (meilleure artiste interprète féminine et meilleure album rock pour Radiate).
Pour cette saison des festivals, elle passera dans la région, notamment aux Nuits de Fourvière en juillet. Mais avant cela, si vous n’y tenez plus, vous pourrez vous rendre dans le Mâconnais au festival Luciol in the sky.

Organisé par l’association Luciol, gestionnaire de la Cave à Musique à Mâcon, ce festival s’étale du 14 au 16 juin pour sa troisième édition, toujours à Charnay-lès-Mâcon dans le cadre champêtre du Domaine de Champgrenon.


Le 14 juin au festival Luciol in the sky

Les Invites de Villeurbanne

Pour sa 16e édition, le festival Les Invites de Villeurbanne a préparé un programme riche, varié, comme à son habitude. On pioche dedans et on trouve la compagnie de théâtre de rue Royal de Luxe qui donnera six représentations de son spectacle « Miniatures ».

Les Invites de Villeurbanne ont pour credo l’art et la culture à portée de tous, dans la rue et dans des lieux où on ne s’attend pas à trouver de telles opportunités.

Au total 51 spectacles et 11 concerts sont programmés avec des artistes comme Ana Diaz, Bakel, Claire Ducreux...

Du 19 au 22 juin, à Villeurbanne. 

Summer sessions : le Grand Opening – au Transbordeur

C’est parti pour les soirées d’été au Transbordeur. On démarre les festivités avec une soirée à l’excellent line up. Hop, un Hervé dont on aime vraiment la pop électro pour sa tonalité dépressive et peu affectée.

Sur scène, il est comme un poisson dans l’eau ; ce qui ajoute à notre envie d’aller de l’autre côté du Parc de la Tête d’Or.

Toujours dans le classieux, suivront le mystérieux projet Domenique Dumont ; mais aussi KCIDY pour une pop que la lyonnaise Pauline chante et compose avec foi.

Le mercredi 26 à partir de 19h, à Transbordeur.

Science et fake news : comment s’y retrouver ? Un débat au Planétarium

C’est bientôt le 50e anniversaire du premier Homme sur la Lune, l’occasion pour le Planétarium de Vaulx-en-Velin de se pencher sur les infox ou fake news en matière d’astronomie et de spatial.
Et il y en a pléthore : l’Homme n’a jamais marché sur la Lune (cf « Opération Lune »), la Terre est plate ou encore, Mars est aussi grosse que la Lune.

D’où vient cette vague de fake news ? Pourquoi maintenant ? Est-ce que ce phénomène a des incidences sur la science « en train de se faire » ?

Pour répondre à ces questions et à bien d’autres, est organisée par le Planétarium de Vaulx-en-Velin et l’Observatoire de Lyon une table ronde où l’on discutera de l’importance et des limites de l’un des outils les plus précieux en science : le doute.

Cette conférence se tiendra en parallèle du colloque mondial European Week of Astronomy and Space Science (EWASS), qui se déroule à Lyon du 24 au 28 juin 2019, et pour marquer les 50 ans de l’Homme sur la Lune, les 80 ans du CNRS et les 100 ans de l’Union Astronomique Internationale, !

Les invités :

  • Hervé Dole :  Professeur à Institut d’Astrophysique Spatiale, Orsay Université Paris Sud et CNRS
  • Sylvie Pierre :  Maître de conférences en sciences de l’information et de la communication rattachée au Centre de recherche sur les médiations

Entrée gratuite sur réservation au 04 78 79 50 13.

Apollo 10. ©NASA

Apollo 10. ©NASA

Le 27 juin à 20h au Planétarium de Vaulx-en-Velin

 

 

L'AUTEUR
La rédaction
Avec un peu de Laurent Burlet, de Dalya Daoud et de Noémie Perrin dedans...

En BREF

A Lyon, un lycéen touché à la joue par un tir de LBD

par Rue89Lyon. 1 110 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

A Lyon, 1er pic de pollution aux particules fines mais pas de circulation différenciée à l’horizon

par Rue89Lyon. 296 visites. 2 commentaires.

Avec la Fête des Lumières, une interdiction inédite de manifester

par Rue89Lyon. 1 443 visites. Aucun commentaire pour l'instant.