Habillage
Nouvelle manifestation contre la loi asile et immigration de Collomb et ses « déclinaisons locales »
Actualité 

Nouvelle manifestation contre la loi asile et immigration de Collomb et ses « déclinaisons locales »

actualisé le 18/12/2018 à 08h31

A l’occasion de la Journée internationale des migrants, une manifestation est organisée ce mardi 18 décembre à Lyon. A 18h, au départ de la place de la République.

Ce sera la quatrième manifestation en soutien aux migrants et contre la loi asile et immigration organisée depuis un. Cette édition de décembre diffère des autres rendez-vous : depuis la troisième manif, la loi a été votée, en septembre.

Que ce soit en décembre, en mars ou en avril dernier, environ un millier de personnes avaient marché dans les rues de la Presqu’île pour la liberté de circulation et  une politique jugée « liberticide et xénophobe ». Cette fois-ci, elles marcheront également contre la hausse des frais d’inscription à l’université pour les étudiants étrangers.

L’appel émane du « Collectif de soutien aux réfugiés et migrants Lyon-69 » composé d’une trentaine d’organisations de gauche et d’extrême gauche :

« La loi Macron-Collomb sur l’asile et l’immigration commence à s’appliquer […]L’accélération des procédures, les contrôles accrus, les prises d’empreintes systématiques, les assignations à résidence… et autres mesures de “tri” et de chasse envers ceux désignés comme “indésirables”, cherchent  à renforcer la stigmatisation des exilés ».

Pour ce collectif, ces « attaques » sont « déclinées localement » par la Métropole de Lyon et le département du Rhône dans les « procédures d’expulsion des campements » ou dans la politique menée à l’endroit des mineurs isolés étrangers :

« des jeunes parqués dans des hôtels sans véritable accompagnement éducatif ou envoyés dans des lieux de vie à bas coûts, séparés des enfants français, éloignés des transports en commun et de leur école…»

Les annonces de cet automne du président de la Métropole, David Kimelfeld, pour sortir de la crise de l’accueil, n’ont visiblement pas convaincu tout le monde.

"Lyon welcomes all refugees". Affiche avec le visage de Gérard Collomb photographiée en novembre 2018 devant l'école Gilbert Dru, à la Guillotière (Lyon 7e). ©LB/Rue89Lyon

« Lyon welcomes all refugees ». Affiche avec le visage de Gérard Collomb photographiée en novembre 2018 devant l’école Gilbert Dru, à la Guillotière (Lyon 7e). ©LB/Rue89Lyon

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.

En BREF

Expulsion de la pizzeria Carlino sur fond de pression immobilière sur la Presqu’île

par Rue89Lyon. 1 549 visites. 7 commentaires.

Un squat pour migrants ouvert à Vaise pour faire face à deux expulsions à Villeurbanne

par Rue89Lyon. 2 473 visites. 3 commentaires.

Les gérants d’un Super U quittent leur emploi après le bad buzz autour de leur chasse safari

par Dalya Daoud. 6 340 visites. 3 commentaires.