Habillage
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
L’hébergement de migrants à la maison : « On ne va pas les laisser dehors comme des chiens »
Société 

L’hébergement de migrants à la maison : « On ne va pas les laisser dehors comme des chiens »

par Laurent Burlet.
Publié le 12 juillet 2018.
Imprimé le 20 janvier 2021 à 05:47
3 730 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Face à la saturation des dispositifs d'hébergement, de plus en plus de personnes accueillent à leur domicile des migrants. Cette démarche a désormais un nom, l’hébergement solidaire ou citoyen. Depuis trois ans, les initiatives se multiplient à Lyon. Enquête chez l’habitant.

« Gérard Collomb a tout faux avec sa politique de dissuasion migratoire. Il pourra faire toutes les lois qu’il veut, on ne pourra pas empêcher les gens d’accueillir l’autre chez eux ».

Jean-Paul Vilain, le président de la Coordination urgence migrants (CUM) qui regroupe individus et associations sur le sujet se montre catégorique :

« Des citoyens qui hébergent des migrants à leur domicile il y en a beaucoup et même de plus en plus ».

Aux côtés des squats ouverts pour les migrants, autrement appelés « réquisitions citoyennes » (lire ici ou ), le phénomène reste encore émergent mais il se développe, au gré des mouvements migratoires et, surtout, de l’opinion publique.

A l’automne 2015, la publication de la photo du petit Alyan retrouvé mort sur une place turque a déclenché une vague « refugees welcome » qui a entrainé la création des premières associations spécialisées dans l’accueil à la maison, comme Singa.

Depuis l’été 2017, l’arrivée de nombreux mineurs isolés ou mineurs non accompagnés (MNA) a également déclenché des vocations.

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous :

  • Accédez à l’édition abonnés de Rue89Lyon (dossiers, articles et enquêtes)
  • Participez aux concours hebdomadaires pour gagner des places de spectacles (théâtre, concert, cirque…)
  • Soutenez le journalisme d'enquêtes et d'investigations locales
  • Soutenez un média libre qui appartient à ses journalistes
  • Accédez en priorité à nos événements et nos rencontres dans votre ville

1€ le premier mois
puis 4,90€ par mois

C'est sans engagement >> vous pouvez résilier à tout moment (mais on espère que vous aurez envie de rester !)

Je m'abonne

Je me connecte

Article actualisé le 16/07/2018 à 21h30
L'AUTEUR
Laurent Burlet
Laurent Burlet
Journaliste à Rue89Lyon - politique - questions sociales - écologie.

En BREF

Pollution de l’air : que change le nouvel indice de qualité à Lyon ?

par Laure Solé. 462 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Un téléphérique urbain à Lyon : les bons et les mauvais exemples, en France et à l’étranger

par Laure Solé. 4 321 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Covid-19 : en Haute-Savoie, stagnation de l’épidémie après l’embellie

par Colin Revault. 478 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×