Habillage
Pic de pollution à Lyon : à quand les transports en commun gratuits ?
Actualité 

Pic de pollution à Lyon : à quand les transports en commun gratuits ?

actualisé le 30/07/2018 à 12h43

En plein troisième pic de pollution de cet été 2018, TCL (transports en commun lyonnais) ne compte toujours pas instaurer la gratuité pour ses usagers. Quelles solutions propose alors le Sytral, autorité organisatrice et responsable du réseau, qui aurait un vrai rôle incitatif à jouer ?

Les pics de pollution deviennent malheureusement monnaie courante à Lyon et s’il avait été décidé par Gérard Collomb de rendre les transports totalement gratuits en mars 2014, le scénario ne risque pas de se reproduire.

Au service com’ du Sytral, on nous explique :

« L’une des raisons pour ne pas réitérer la gratuité est que c’est inéquitable pour ceux qui paye leur abonnement toute l’année. Par ailleurs, le rapport de la journée gratuite de transports en 2014 n’avait pas était très positif. Les gens n’avaient pas forcément abandonné leur voiture pour autant et d’autres en avaient juste profité pour faire des petits trajets, comme de Bellecour à Cordeliers.»

Le renouvellement d’une possible totale gratuité des transports à l’avenir paraît donc improbable.

Face aux pics répétitifs, le Sytral a toutefois voté un dispositif en novembre 2017. Un ticket est disponible à la vente en borne seulement lorsque le niveau 2 d’alerte pollution est activé par la préfecture, ce qui n’est pas le cas actuellement, puisque Lyon est toujours au niveau 1. Ce tick’air journée est à 3 € au lieu de 5,60 € la journée pour « faciliter l’usage des transports en communs en cas de pic de pollution ».

À Paris, l’équivalent du tick’air, le forfait anti-pollution, a déjà été activé depuis mercredi par IDF-mobilités, le syndicat des transports d’Île-de-France. La gratuité du covoiturage a également était mise en place pour les trajets courts via ses plateformes partenaires que sont Blablalines, Clem’, Covoit’ici, IDVROOM, Karos, Klaxit, Ouihop et Roulez Malin.

Kof-kof-kof : un tick’air bientôt dans l’été ?

De son côté, la préfecture du Rhône a déjà effectué un abaissement temporaire de la vitesse de 20km/h sur tous les axes routiers du département où la vitesse limite autorisée est normalement supérieure ou égale à 90 km/h.

Les prévisions de l’évolution du pic de pollution restent assez incertaines pour ce week-end. La hausse du trafic routier dû aux départs et aux retours de vacances pourrait entraîner une nouvelle hausse des concentrations d’ozone dans l’air en début de semaine prochaine. Le Sytral promet une « vraie communication » en cas de modification du niveau de pollution.
[Mise à jour du lundi 30 juillet] L’alerte pollution a été levée dimanche 29 juillet, à la suite d’un épisode orageux.

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.

En BREF

Agressions, PMA : un rassemblement contre l’homophobie à Lyon

par Rue89Lyon. 405 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Christiane Taubira à Lyon le 23 novembre : posez-lui votre question

par Rue89Lyon. 438 visites. 1 commentaire.

Qui veut sauver les vins du Beaujolais ? Un débat ce dimanche 4 novembre à Lyon

par Rue89Lyon. 418 visites. Aucun commentaire pour l'instant.