Habillage
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
De la cantine de nuit à Sophie Marceau, conversation avec le cuisinier Mathieu Rostaing-Tayard
FOOD !
FOOD ! est une rubrique dédiée aux mille façons que nous avons de nous nourrir, aux initiatives soucieuses des questions écologiques, aux circuits courts et alternatifs, aux restaurateurs et aux néo-spots bons et sains. Aux actus relatives à l'industrie agro-alimentaire. Rue89Lyon s'intéresse depuis sa création en 2011 à ces questions et les traite régulièrement dans des reportages, des portraits, via des applis et, même, des événements dans la ville. Pour vous rencontrer, manger, trinquer et discuter avec vous.
Cultures Environnement FOOD ! 

De la cantine de nuit à Sophie Marceau, conversation avec le cuisinier Mathieu Rostaing-Tayard

par Dalya Daoud.
Publié le 2 mars 2018.
Imprimé le 22 janvier 2021 à 17:03
4 911 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Considéré comme l'un des meilleurs représentants de sa génération de cuisiniers, comme un talent à suivre à la loupe, à Lyon et au-delà, et pour autant assez peu disposé à prendre la pose, Mathieu Rostaing-Tayard a épluché pour nous quelques légumes. On a causé de ses usages du web, de téléréalité, de Paul Bocuse et de semences illégales. Mais aussi de son produit vaisselle, de culture hors-sol. Ou encore de Sophie Marceau.

Mathieu Rostaing-Tayard (Café Sillon) est l'une des têtes pensantes et d'affiche de l'édition prototype d'Attable, événement dédié à la food-culture, qui aura lieu du 14 au 18 mars dans son arrondissement, le 7ème, à Lyon (voir encadré ci-contre).

Rue89Lyon : Des figures médiatiques de la cuisine tentent depuis plusieurs années de parler de l’alimentation (Jamie Oliver pour ne citer que lui) et plus seulement de gastronomie. Est-ce que c’est une mission que le cuisinier-auteur doit se donner ?

Mathieu Rostaing-Tayard : La cuisine française n’a longtemps été que “gastronomique”, dans le sens où son objectif était prioritairement de présenter un beau bar, un beau turbot, du pigeon, tous ces produits haut de gamme. Pendant ce temps, personne ne s’est posé la question du beurre utilisé pour cuire le plus beau des turbots.

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous :

  • Accédez à l’édition abonnés de Rue89Lyon (dossiers, articles et enquêtes)
  • Participez aux concours hebdomadaires pour gagner des places de spectacles (théâtre, concert, cirque…)
  • Soutenez le journalisme d'enquêtes et d'investigations locales
  • Soutenez un média libre qui appartient à ses journalistes
  • Accédez en priorité à nos événements et nos rencontres dans votre ville

1€ le premier mois
puis 4,90€ par mois

C'est sans engagement >> vous pouvez résilier à tout moment (mais on espère que vous aurez envie de rester !)

Je m'abonne

Je me connecte

Voir tous les articles de ce blog
Article actualisé le 13/07/2018 à 23h25
L'AUTEUR
Dalya Daoud
Dalya Daoud
Redchef à Rue89Lyon.

En BREF

Pollution de l’air : que change le nouvel indice de qualité à Lyon ?

par Laure Solé. 486 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Un téléphérique urbain à Lyon : les bons et les mauvais exemples, en France et à l’étranger

par Laure Solé. 4 505 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Covid-19 : en Haute-Savoie, stagnation de l’épidémie après l’embellie

par Colin Revault. 515 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×