Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Le retour de la vraie andouillette à Lyon avec fraise de veau, madame
Rue du dernier film 

Le retour de la vraie andouillette à Lyon avec fraise de veau, madame

par Rue89Lyon.
Publié le 3 septembre 2015.
Imprimé le 21 mai 2022 à 01:25
11 182 visites. 1 commentaire.
C’était le dernier abat non autorisé depuis la crise de la vache folle. La fraise de veau, qui désigne en fait l’intestin grêle du petit de la vache, était susceptible de contenir le « prion » (agent pathogène coupable dans la transmission de la maladie de Creutzfeldt-Jakob à l’homme) ; c’est pourquoi il avait été interdit avec de nombreux autres abats.

La législation européenne a autorisé la commercialisation de l’intégralité de la masse intestinale (dont la fraise fait partie). Ce qui, mine de rien, change quelque peu la face du « patrimoine gastronomique » et de la triperie.

On trouve en effet ce morceau dans la recette originelle de l’andouillette -dont les Lyonnais aiment dire qu’ils sont les inventeurs. Cette fameuse fraise va donc pouvoir être réintroduite dans le produit qui fait partie de la longue liste des lyonnaiseries.

Pendant 15 ans, les fabricants (bouchers-tripiers) ont utilisé des substituts pour fabriquer leur andouillette, comme la panse de porc notamment.

Texture souple, goût moins fort

Tribune de Lyon a notamment relevé que la « vraie andouillette » était de retour dans un bouchon mythique de la ville, le Café des Fédérations.

France 3 Rhône-Alpes a produit un petit reportage pour recueillir des réactions à Lyon.

La caméra se rend notamment chez « Bobosse », l’enseigne lyonnaise dealeuse d’andouillette la plus réputée. On y voit un jeune cuisinier qui la découvre sous sa forme originelle et semble adopter avec délectation sa texture différente, son goût moins « fort ».

Article actualisé le 07/09/2015 à 09h08
L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

Hubert Julien-Laferrière, député versatile de la Nupes à Lyon, contesté par un antifa et des dissidents

par Dalya Daoud. 921 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

TCL à l’Ouest de Lyon : la Métropole enterre le téléphérique et déterre (en partie) le tracé de la ligne E

par Pierre Lemerle. 661 visites. 1 commentaire.

Législatives à Vénissieux : les communistes renoncent après avoir livré bataille contre la Nupes

par Laurent Burlet. 319 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×