Appartement 16

Le selfie de Brahim Zaibat qui a énervé Jean-Marie Le Pen interdit

1668 visites | 4 commentaires

Brahim Zaibat avait posté son selfie sur Twitter à la veille du second tour des élections régionales. Mais Jean-Marie Le Pen n’avait que moyennement apprécié et avait porté plainte.

Ce mercredi 10 février, le tribunal correctionnel de Paris vient de donner raison au fondateur du FN en condamnant le chorégraphe lyonnais à 1 euro symbolique pour atteinte à la vie privée et à retirer, sous astreinte de 1 000 euros, dans les 48h le tweet  ci-dessous (toujours en ligne).

Le chorégraphe lyonnais qui a fait ses premiers pas avec l’équipe des Pokemon Crew avant d’être le danseur star et le boyfriend de Madonna a déclaré posséder ce selfie depuis deux ans. Et l’avoir conservé dans son téléphone tout ce temps, après l’avoir pris dans un avion.

On y voit donc Jean-Marie Le Pen dormant, la bouche ouverte, d’autant plus grotesque que derrière, Brahim Zaibat parvient à prendre sa photo en gros plan, sans mal.

L’artiste venu du quartier de Mermoz (Lyon 8ème) encourageait dans ce tweet les électeurs à voter en contrant le FN, afin de préserver une « France fraternelle ».

Jean-Marie Le Pen demandait 50 000 euros de dédommagement au danseur, comme il le déclarait à Rue89 :

« Trouvez-vous normal d’être photographié endormi dans un avion ? La justice décidera. C’est ma vie privée et je veux me protéger de ce type de comportement.

Cette photo m’est parvenue parce qu’elle a été multipliée par 1 000, 10 000, 100 000 sur le Net. Il est là le problème. Si ce monsieur avait gardé cette photo précieusement dans son petit cœur, cela aurait été autre chose. »

Jean-Marie Le Pen réclamait également des excuses publiques du jeune homme, diffusé sur les réseaux sociaux.

Il n’a donc obtenu qu’un euro symbolique et le retrait du tweet.

> Article initialement publié le 11 janvier 2016


Partager cet article


Soutenez Rue89Lyon Vous avez apprécié cet article ?
Abonnez-vous pour que Rue89Lyon puisse
en produire d'autres et plus.

Publicité

À vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 characters available

4 Commentaires postés

  1. Assez étrange pour quelqu’un de procédurier (le chorégraphe) qui n’hésite pas à attaquer à tours de bras en justice lorsque l’on parle de lui dans les journaux d »une manière « irrévérencieuse » (ou même lorsqu’une photo ne lui plaît pas)…

    • je ne savais pas que JMLP était chorégraphe :-))
      Il cache bien son jeu, les ronds de jambe, ce n’est pas trop son truc pourtant

      • Encore une groupie… c’est quelqu’un de très procédurier ce charmant garçon, croyez-moi. Quelque part, il a le droit de protéger sa vie privée, j’en conviens. Mais qu’il ne fasse pas ce qu’on lui a éventuellement fait en portant atteinte à l’intégrité morale d’une autre personne « célèbre » (si monstrueuse soit-elle)… Je dis ça, je dis rien… Cordialement,
        Zorro

  2. c’est pas mal d’en re-parler à propos du jugement, ça permet de re-publier le selfie qui sera amené à disparaitre 😉
    Bien vu 😉