Vigies 

L’ex-porte parole identitaire de Lyon jugé pour incitation à la haine raciale

SUR 20MINUTES.FR

«La liberté de s’exprimer a dans certains cas, des limites imposées par la loi et un certain humanisme».

Lundi, le procureur de la sixième chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Lyon a réclamé six mois de prison avec sursis à l’encontre de Damien Rieu, ancien porte-parole de Génération identitaire à Lyon, désormais employé à la communication de la mairie (FN) de Beaucaire.

Le jeune homme avait organisé à Lyon en janvier 2013, des maraudes destinées aux sans-abri «français de souche», qu’il avait justifié dans la presse et notamment dans un reportage diffusé sur la chaîne de télévision TLM (elle aussi citée à comparaître dans la même affaire).

A la barre, il a assumé ses propos avec un certain dédain, niant avoir «contrevenu à la loi». L’avocat de l’association SOS Racisme (à l’origine de la plainte), Mathieu Debiesse répond :

«La liberté d’expression n’existe plus dès lors que des propos visent à stigmatiser une catégorie de la population et inciter autrui à avoir un regard négatif voire haineux sur ces personnes».

La décision de justice tombera le 17 mars prochain.

Lire la suite sur 20minutes.fr

Partager cet article