Appartement 16

Le premier salon des vins Rue89 Lyon ! Mais pourquoi ?

1469 visites | aucun commentaire

Il suffirait de répondre « parce que le vin, quand c’est bon, ça fait plaisir », mais ce serait un peu court. Rue89Lyon s’associe à Rue89 (les deux médias étant indépendants l’un de l’autre) pour la première édition lyonnaise d’un salon qui s’est déjà tenu par deux fois et avec succès à Paris : « Sous les pavés la vigne ». Qui sera là pour causer biodynamie, quels objectifs nous fixons-nous et qui boit le plus dans la rédaction ? On vous dit tout.

Isabelle et Bruno Perraud (Côtes de la Molière) seront présente au Salon des vins Rue89 Lyon. Crédit : DD/Rue89Lyon.

Isabelle et Bruno Perraud (Côtes de la Molière) programmés au Salon des vins Rue89 Lyon. Crédit : DD/Rue89Lyon.

Une histoire simple, autour d’un verre. Notre responsable commerciale fraîchement arrivée à Rue89Lyon a, dans une vie précédente, suivi une formation en sommellerie. Jessica Desrieux a travaillé quelques temps au bar-resto « Terroirs », un spot de Londres entièrement dédié aux vins naturels.

Il n’a pas fallu longtemps pour que germe l’idée de dupliquer à Lyon le salon « Sous les pavés, la vigne ! », monté par Antonin Iommi-Amunategui, auteur de l’excellent blog No Wine is Innocent sur Rue89. Il s’est donc, comme à Paris, attelé à une programmation au cordeau pour une première édition lyonnaise, qui aura lieu aux Subsistances ces 2 et 3 novembre.

Des vins politiques

A Lyon, que l’on aime qualifier de capitale de la gastronomie ou encore de capitale des gamays (parce que située aux portes du Beaujolais) un événement autour du boire fait évidemment sens.

Par ailleurs, pour Rue89Lyon, le vin naturel fait écho à des questions que nous traitons souvent : l’agriculture, le travail des paysans, les modes de consommation alternatifs, le bio ou encore les circuits courts. Autant de sujets qui occupent une bonne place dans notre production éditoriale.

Le propos autour du vin naturel s’est politisé, comme nous le notions dans notre article « Où boire du vin naturel à Lyon », permettant par conséquent la (saine) discorde.

On ne voit pas pourquoi les questions légitimes sur les produits consommés, l’intérêt grandissant pour les circuits courts et/ou l’agriculture bio, ne concerneraient pas aussi le vin.

Lyonnais contents, vignerons joyeux, Rue89Lyon et Rue89 très gais

Un verre de vin naturel, chez Mathieu Perrin, au Vin des vivants (Lyon 1er). Crédit : DD/Rue89Lyon.

Un verre de vin naturel, chez Mathieu Perrin, au Vin des vivants (Lyon 1er). Crédit : DD/Rue89Lyon.

Ce salon sera l’occasion pour votre pure-player lyonnais, qui n’a pas encore trois ans, d’avoir une belle visibilité dans la ville. En dur, en plein dans les Subsistances. Nous vous donnerons des nouvelles du salon mais on espère surtout vous y croiser.

Le salon des vins va-t-il rapporter de l’argent à Rue89Lyon ? Nous espérons qu’il sera une réussite et sommes ravis à l’idée qu’il ramène un peu de beurre dans les épinards de notre petite société -occasion de rappeler que notre modèle économique repose essentiellement sur la publicité, et aussi sur la formation.

Mais dans la réalité de son élaboration, nous cherchons surtout à ce que l’événement s’équilibre ; à ce qu’il réponde à une demande des Lyonnais curieux de ces produits et de ces modes d’agri- et de viticulture ; à ce qu’il réjouisse les vignerons qui feront le déplacement depuis toutes les régions de France (et même de l’étranger). Notamment ceux du Beaujolais qui, pour certains, vendent et parlent de leur vin partout dans le monde… sauf à côté de chez eux, à Lyon.

Le vin naturel est-il meilleur ? Venez goûter

Ils seront donc une quarantaine de vignerons, venus de toute la France et même au-delà (Italie, Argentine). Ils pourront vous parler de leur façon de travailler, depuis les vignes jusqu’à la cuve… De quoi échanger autour de ces vins que Nossiter, le réalisateur des documentaires Mondovino et Résistance naturelle, va jusqu’à qualifier de « contestataires ».

Au cours de ce salon, dimanche à 16 heures, un débat sera animé par Dominique Hutin (émission « On va déguster » sur France Inter) autour de la biodynamie, avec des vignerons et des auteurs. Il sera l’occasion de faire une dégustation comparative de vins issus d’une même parcelle, travaillée pour partie avec, et pour partie sans traitements biodynamiques.

Quelques bons cavistes lyonnais, si vous ne les connaissez pas tous déjà, seront aussi de la partie, pour vous faire goûter des petites merveilles. Et si vous les connaissez déjà, pas de doute que cela vous fera venir d’autant plus vite.

Il y aura aussi un coin bouquins avec des auteurs venus spécialement, des ateliers de cuisine décalés (des liaisons dangereuses entre mets, vin, café et bière). Le programme dans son intégralité est disponible.

A la vôtre.


Partager cet article


Soutenez Rue89Lyon Vous avez apprécié cet article ?
Abonnez-vous pour que Rue89Lyon puisse
en produire d'autres et plus.

Publicité

À vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 characters available