Vigies 

Des salariés de Kem One bloquent une usine chimique Arkema à Pierre-Bénite

actualisé le 21/01/2014 à 11h25

Entre 150 et 200 salariés du groupe chimique Kem One ont manifesté devant une usine Arkema, leur ancien propriétaire, à Pierre-Bénite, relate l’AFP (via Lyonpremiere.com).

Ce mardi 14 mai, dès 5h du matin, les manifestants ont répondu à l’appel des syndicats CGT, FO, CFDT et CFE-CGC. Ils ont bloqué trois accès du site chimique et brûlé des pneus et des palettes.

« Arkema fossoyeurs, Total voleurs, Kem One chômeurs » pouvait-on lire sur les banderoles.

En redressement judiciaire depuis le 27 mars, Kem One a vu le tribunal de commerce de Lyon valider le 9 avril le financement de la période d’observation et fixer au 14 juin la date limite de dépôt des offres de reprise.

Le financement de cette période d’observation de six mois s’élève à 105 millions d’euros, répartis entre Kem One, l’ancien propriétaire Arkema et l’actionnaire Gary Klesch.

 

A Lire sur Lyonpremiere.com

 

 

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Jean-Paul Bret parle publiquement de son cancer : les hommes politiques et la maladie

par Rue89Lyon. 857 visites. 1 commentaire.

Pour sa rentrée, David Kimelfeld règle son pas sur le pas de Gérard Collomb

par Laurent Burlet. 765 visites. 1 commentaire.

Géolocalisation par Snapchat : « Si on me tue un jour, on pourra me retrouver »

par Rue89. 627 visites. Aucun commentaire pour l'instant.