Actualités, enquêtes à Lyon et dans la région

L’Année lumière, une école à Lyon pour briser le tabou de l’échec scolaire

À Lyon, l’Année Lumière, unique hojskole de France, école d’inspiration danoise, a fait sa rentrée début octobre. En quatre ans, 240 jeunes ont pu faire une pause dans leur parcours et expérimenter le droit à l’exploration et à l’erreur.

Édition abonnés
Claire Bleton-Martin, fondatrice de l'Année Lumière, école d'inspiration danoise implantée à Lyon, devant la promotion 2023-2024. Camille Grange/Rue89Lyon

Ce mercredi matin d’octobre, ils sont une quinzaine à faire leur rentrée devant Marion, coordinatrice à l’Année Lumière. Le groupe se prête au jeu de la « carte d’identité » pour se présenter et faire connaissance. Deux jours plus tôt, la semaine d’intégration a commencé pour la nouvelle promotion de cette école pas comme les autres.
Pas de classe par niveau ou par tranche d’âge, tous les jeunes sont mélangés. Dans la salle, les tables sont installées en U pour favoriser les échanges. Au mur, aucun tableau périodique ou carte géographique, mais des mots clés de développement personnel et un slogan : « L’Année lumière, éclaire ton avenir ». Si besoin, les jeunes peuvent, de temps à autre, occuper la salle de sieste meublée d’énormes poufs, pour se reposer.
Au cœur du 9e arrondissement de Lyon, l’Année lumière a pris ses quartiers dans la Maison des compagnons du devoir. Elle est l’unique « hojskole » (prononcé hoye-sko-le, « haute école » en danois) de France et propose à des jeunes âgés de 16 à 25 ans de prendre une année pour faire une pause et reprendre pied dans leur parcours scolaire ou professionnel. Fondées dans les années 1830 par Nicolaj F.S. Grundvig, écrivain et pédagogue danois, les hojskoles mettent l’accent sur la curiosité intellectuelle et la créativité.

Lisez la suite pour 1€

En profitant de notre offre d’essai, résiliable en ligne à tout moment.

Pour accéder à cet article, il faut être abonné. Pourquoi ?

Les informations exclusives, les enquêtes et certains reportages constituent l’édition abonnés de Rue89 Lyon. En tant que média indépendant, nos ressources proviennent de nos lectrices et lecteurs abonnés, aucun milliardaire ni groupe bancaire ne nous finance.

Nous demandons à nos lecteurs une faible contribution pour disposer à Lyon d’un média critique des pouvoirs, capable d’enquêter et de traiter les enjeux locaux en profondeur et dans la durée.

Chaque abonnement compte. Toutes nos recettes sont investies dans un journalisme local indépendant, dont la force et la réactivité dépend directement du nombre d’abonnés actifs.

Je m’abonne 

Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89Lyon. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#Éducation

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles

Autres mots-clés :

Plus d'options