Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Pup Ginkgo à Lyon : quelle forme prend ce projet niché dans le quartier Gerland ?
Société 

Pup Ginkgo à Lyon : quelle forme prend ce projet niché dans le quartier Gerland ?

par Laurent Burlet.
Publié le 23 mars 2022.
Imprimé le 02 décembre 2022 à 21:22
1 358 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Depuis que la majorité gauche-écologiste est à la tête de la Ville et de la Métropole de Lyon, qu’est-ce qui a changé à Gerland et, particulièrement, autour du projet appelé « Pup Ginkgo » ?

Avec le projet urbain Pup Ginkgo, rue de Gerland, on retrouve la même logique de réorientation qu’à la Zac des Girondins : les 35 accessions sociales à la propriété ont été remplacées par 35 Bail réel solidaire « BRS », un mécanisme qui permet de dissocier le foncier du bâti pour faire baisser le prix de vente pour les acquéreurs et éviter la spéculation immobilière.

>> Cet article est un extrait de notre enquête : A Gerland, les projets urbains de Gérard Collomb réorientés « à la marge »

A l’origine, sur le Pup Ginkgo, les écologistes voulaient également réduire la densité de logements qui vont pousser à côté de l’enseigne Metro. Mais le nouvel exécutif n’a obtenu qu’une réduction très marginale de la surface de plancher (SDP) de la part de Vinci et de BNP-Paribas, qui portent conjointement ce projet nommé « Wellcome ». On passe ainsi de 42 192 à 41 959 m2 SDP de logements, soit une baisse de seulement 233 m2.

Pup Ginkgo à Gerland : « on rehausse d’un côté pour faire des failles de l’autre »

Béatrice Vessiller explique :

« On n’a pas pu renégocier la SDP. On n’a pu négocier que les formes urbaines ».

La vice-présidente de la Métropole de Lyon (EELV) en charge de l’urbanisme précise :

« On rehausse d’un côté pour faire des failles de l’autre, pour mieux intégrer le tout dans le paysage ».

Selon la Métropole, la profondeur de certains bâtiments vont être réduits « pour dégager le cœur d’îlot et favoriser l’ensoleillement des logements ». Pour conserver la même surface de plancher, le bâtiment à l’angle des futures rues Christine Pascal/Françoise Sagan sera rehaussé. Il passera ainsi de 25 mètres à 37 mètres (12 niveaux autorisés; R+11 contre R+8 auparavant). Cette possibilité a dû faire l’objet d’un changement du PLU-H intégré à la modification n°3 dont l’enquête publique est en cours.

La bulle de vente de l'opération portée par BNP-Paribas et Vinci sur le Pup Ginkgo à Gerland. ©LB/Rue89Lyon
La bulle de vente de l’opération « Wellcome » portée par BNP-Paribas et Vinci sur le Pup Ginkgo à Gerland. ©LB/Rue89Lyon
L'AUTEUR
Laurent Burlet
Cofondateur et directeur de publication de Rue89Lyon

En BREF

Affaire Perdriau : la nouvelle victime s’appelle Laurent Wauquiez

par Rue89Lyon. 1 463 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Une journée de mobilisation des professionnels du social ce mardi à Lyon

par Rue89Lyon. 434 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Violences policières sur Arthur Naciri : la justice marque le coup à Lyon

par Pierre Lemerle. 1 004 visites. 3 commentaires.
×