Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Ultras, Légion d’honneur et classement à la con… ça s’est passé à Lyon
Actualité 

Ultras, Légion d’honneur et classement à la con… ça s’est passé à Lyon

par Rue89Lyon.
Publié le 25 février 2022.
Imprimé le 02 décembre 2022 à 20:00
1 155 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Ça s’est passé à Lyon pendant les vacances scolaires. Passage en revue d’événements et infos qui ont filé à si vive allure que vous ne les auriez pas vus.

Lyon, « la ville la plus… » ; Lyon, « la ville préférée des… » : les classements se portent toujours bien

Les divers classements de l’attractivité, du dynamisme ou des charmes plus ou moins avérés des villes marchent toujours aussi bien. Ils fleurissent très fréquemment dans la presse locale, comme autant d’objets de communication pour les cabinets ou entreprises qui les produisent.

Un des derniers en date est passé dans Le Progrès le 15 février dernier. Il est signé par HelloWork et le cabinet Hays. Il classe la métropole de Lyon en tête des plus attractives de France. Sur quels critères ? Une enquête en ligne basée sur le ressenti du panel interrogé… Cocorico !

Sinon, l’INSEE continue d’analyser l’évolution et la dynamique de Lyon et de sa métropole. Sur des critères plus solides. Elle a même mené des comparaisons européennes entre « cities ». Une meilleure façon de voir le dynamisme, réel, de la métropole de Lyon. Mais aussi ses disparités, son taux de chômage plus élevé que la moyenne nationale, les populations qu’elle attire mais aussi celles qu’elle « rejette ». Si vous voulez creuser le sujet ⤵️

Gérard Collomb, officier de la Légion d’Honneur

Capture d'écran du reportage de France, avec Alexandre Benalla en arrière-plan d'un cliché avec Gérard Collomb et Emmanuel Macron.
Capture d’écran du reportage de France 3, avec Alexandre Benalla en arrière-plan du cliché de Gérard Collomb accueillant Emmanuel Macron à Lyon.

Depuis ses défaites aux élections municipale et métropolitaine à Lyon en 2020, Gérard Collomb siège dans l’opposition des deux collectivités. Il prend souvent la parole pour mettre en garde, inexorablement, contre le démantèlement par les écologistes et leurs alliés de tout ce qui a été fait durant ses mandats depuis le début des années 2000.

Le 21 février, Le Figaro nous apprenait que son ancien poulain, Emmanuel Macron, avait décidé de le faire officier de la Légion d’honneur. Le 8 mars, Gérard Collomb sera décoré par celui qu’il a aidé à accéder à l’Elysée. Depuis, les relations sont plus fraîches. Après un passage pas vraiment inoubliable au ministère de l’intérieur, Gérard Collomb est revenu à Lyon pour « récupérer sa Métropole de Lyon ». Pas vraiment soutenu par son nouveau parti, LREM, qui s’est retrouvé divisé, il a assez piteusement perdu les élections.

Tiens, de nouvelles élections arrivent !

Étienne Blanc + Eric Zemmour = ❤️

Etienne Blanc, vice-président de la région Auvergne- Rhône-Alpes lors des voeux 2019 de Laurent Wauquiez, président de la région. Le 28 janvier 2019 au musée des Tissus et des Arts Décoratifs. ©MG/Rue89Lyon
Etienne Blanc, vice-président de la région Auvergne- Rhône-Alpes lors des voeux 2019 de Laurent Wauquiez, président de la région. Le 28 janvier 2019 au musée des Tissus et des Arts Décoratifs. ©MG/Rue89Lyon

Le sénateur du Rhône et ancien candidat LR à la mairie de Lyon continue les mots doux envers Éric Zemmour. Il a milité pour la présence du candidat d’extrême droite ou droite extrême, comme vous voulez, à la primaire de LR. Il n’avait pas trop condamné les propos de l’ancien journaliste sur Pétain et Vichy.

Il a continué de creuser le sillon en proposant une loi interdisant l’usage de l’écriture inclusive. Sous couvert d’égalité devant la lecture. Celui que le groupe d’opposition de droite au conseil municipal de Lyon a fini par dégager de la présidence, semble aussi ne pas trop vouloir de l’amour de son parti. Il s’est en effet étonné d’apparaître dans l’équipe de campagne de Valérie Pécresse, candidate LR à la présidentielle 2022. Une candidate dans laquelle son propre camp place, semble-t-il, peu d’espoir.

Pour finir d’enrubanner le tout, Étienne Blanc (et d’autres sénateurs de droite) a annoncé apporter son parrainage à Éric Zemmour. Un parrainage qui « ne vaut pas soutien » explique-t-il. Mais on n’est pas obligé de le croire.

La triste saison des supporters de l’Olympique lyonnais

Les supporters de l’OL refont parler d’eux. Toujours pas positivement cette saison. En novembre dernier, un joueur de Marseille avait reçu une bouteille sur la tête, entraînant l’arrêt de la rencontre au Groupama Stadium de Décines.

Dimanche 20 février, des supporters de l’OL se sont rendus au Canet-en-Roussillon, près de Perpignan, pour assister au match de Coupe Gambardella entre les deux équipes. Il s’agit d’une compétition réunissant des équipes de jeunes de moins de 19 ans.

Identifiés comme étant issus du virage sud du stade de l’OL, celui des indépendants, ils sont à l’origine d’une agression perpétrée à la fin du match. À la sortie du stade, un jeune homme de 17 ans, seul, attendant un ami a été roué de coups. Son tort ? Porter un maillot de l’Olympique de Marseille.

Article actualisé le 04/03/2022 à 10h27
L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

Affaire Perdriau : la nouvelle victime s’appelle Laurent Wauquiez

par Rue89Lyon. 1 451 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Une journée de mobilisation des professionnels du social ce mardi à Lyon

par Rue89Lyon. 434 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Violences policières sur Arthur Naciri : la justice marque le coup à Lyon

par Pierre Lemerle. 1 004 visites. 3 commentaires.
×