Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Lionel, aveugle à Lyon : « Les trottinettes sont des obstacles de plus dans ma vie »
Société 

Lionel, aveugle à Lyon : « Les trottinettes sont des obstacles de plus dans ma vie »

par Rue89Lyon.
Publié le 14 octobre 2021.
Imprimé le 21 octobre 2021 à 20:24
650 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Lionel est une personne aveugle de 36 ans. Nous l’avons rencontré en septembre alors qu’il se cognait contre une trottinette posée au milieu d’un trottoir à Gerland (Lyon 7ème), en face du bureau de Rue89Lyon. Au fil de notre conversation, il a fait le récit de ses déplacements quotidiens, rendus très compliqués par l’arrivée des trottinettes à Lyon. Témoignage.

« Les trottinettes à Lyon, c’est pratique pour beaucoup de gens. Mais pour nous, aveugles, ça ne l’est pas du tout. C’est le moins que l’on puisse dire. Ça nous a plutôt compliqué la vie.

Je vis à Gerland où il n’y a pas de stationnement obligatoire pour les trottinettes (lire encadré). Ça peut être dangereux. Avec notre canne blanche, nous balayons le sol. On est censé taper l’objet ou l’obstacle avant de mettre le pied. Le problème, quand on avance d’un bon pas, comme moi, est que, parfois, entre la canne et le pied, vient se loger un objet. C’est ce qui m’est arrivé.

« La trottinette a basculé et le guidon n’a pas été loin de m’empaler »

Comme souvent, la trottinette était garée en biais sur le trottoir. Je n’ai pas dû balayer aussi loin que d’habitude et ma canne a dû passer juste à côté. J’ai marché sur la base de la trottinette. Elle a basculé et le guidon n’a pas été loin de m’empaler ! J’ai pu me rattraper in extremis.

Les trottinettes m’ont compliqué la vie. Ça m’a fait être plus prudent. Je suis aussi devenu moins respectueux du matériel. Il m’est arrivé d’en faire tomber. Dans ma lancée, j’en ai fait chavirer avec mes épaules.

Ce dispositif de déplacement n’a évidemment pas été réfléchi pour les personnes à mobilité réduite.

Il y avait déjà les poubelles, les panneaux de signalisation, les voitures garées sur les trottoirs et les travaux. Les trottinettes se rajoutent à mon parcours quand je sors de chez moi.

Les trottinettes sont tout simplement des obstacles de plus pour les non-voyants. Elles sont aussi plus nombreuses, plus imprévisibles et plus souvent garées sur les trottoirs. On ne peut jamais prévoir si elles sont là.

Mais je refuse de changer mes habitudes. Je veux continuer à me déplacer tout seul.

Je pourrais être un aveugle riche et puissant et ne jamais sortir de chez moi. Ce n’est pas mon cas.

Stationnement obligatoire des trottinettes dans certains secteurs de Lyon

Malheureusement pour Lionel et pour les autres personnes à mobilité réduite, le stationnement obligatoire des trottinettes n’est pas pour demain à Gerland.

Ce stationnement sur des emplacements dédiés a été mis en place par la Ville de Lyon en accord avec les deux opérateurs restant, Dott et Tier. En deux vagues : depuis fin juin pour la Presqu’île et depuis la rentrée pour le 7ème et le 6ème arrondissements. Dans ces deux derniers arrondissements, les 80 emplacements aménagés et obligatoires concernent uniquement la partie le nord-ouest de la voie ferré. Moralité : Il interdit de laisser sa trottinette sur le trottoir seulement en Presqu’île et dans certains secteurs du 6ème et 7ème arrondissements. Pour le reste de Lyon, c’est comme d’habitude.

Contactée par Rue89Lyon, la Ville de Lyon annonce travailler à « étendre le périmètre au 5ème (Vieux Lyon) et au 5ème très prochainement ».

Rue89Lyon

« Les personnes en fauteuil roulant ne peuvent pas toujours enlever les trottinettes »

Je suis un jeune papa, actuellement en congé parental. Quand je travaille comme kiné, je m’occupe de jeunes paralysés. Avec ces trottinettes garées en diagonale qui prennent la largeur du trottoir, les personnes en fauteuil sont en galère.

Les valides peuvent se déplacer tranquillement. Moi, j’ai mes deux pieds. Je peux donc encore m’en sortir. Les personnes qui se déplacent en fauteuil roulant, et qui n’ont parfois pas l’usage de leurs bras, ne peuvent ni enlever, ni contourner les trottinettes.

Je pense également aux poussettes.

trottinettes trottoir Lyon Gerland
Lionel sur une trottinette Dott garée au milieu d’un trottoir à Gerland (Lyon 7ème). ©LB/Rue89Lyon

« Ces trottinettes sont des arbres rajoutés à la jungle urbaine »

Si j’y voyais, je serais le premier à utiliser des trottinettes. En attendant que les opérateurs et la Ville de Lyon développent de partout le stationnement obligatoire dans des zones réservées, je voudrais lancer un appel aux utilisateurs : posez les trottinettes le long d’un mur et pas en biais. Pour qu’on évite au moins de faire du gymkhana !

Heureusement qu’il y a quand même moins d’opérateurs. Du temps où il y avait cinq opérateurs, on faisait des strikes ! Heureusement je n’ai jamais encore fait de grosse chute.

Avec ces trottinettes, ce sont des arbres qui ont été rajoutés à la jungle urbaine.

Si au moins les gens avaient un brin de pensée pour celles et ceux qui ont des difficultés à se déplacer dans la rue, ce serait une belle victoire pour nous. »

Article actualisé le 18/10/2021 à 17h21
L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

Les AESH de Lyon appelées à manifester ce mardi

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Pass sanitaire : un nouveau samedi de manifestation à Lyon

par Pierre Lemerle. 852 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

A Villeurbanne, une expulsion de squat pour inaugurer la « semaine de l’hospitalité »

par Oriane Mollaret. 827 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×