Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Comment Laurent Wauquiez fait de la vaccination un support de communication
Politique 

Comment Laurent Wauquiez fait de la vaccination un support de communication

par Dalya Daoud.
Publié le 16 avril 2021.
Imprimé le 24 octobre 2021 à 21:14
1 030 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Laurent Wauquiez a décidé de s’investir sur le front de la lutte contre la pandémie de Covid-19 -et comment le lui reprocher ? Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes participe donc à la mise en place de quelques centres de vaccination localement. Et il tient à le faire savoir.

Mais la méthode de communication, très offensive, tend à éclipser les partenaires principaux.

La compétence santé, qui appartient à l’État, se déploie au niveau local par le biais de l’ARS (agence régionale de santé). La mise en œuvre de la campagne de vaccination, démarrée en France, lui incombe donc, avec les préfectures.

Les soignants, les doses vaccinales, le matériel médical sont les postes de dépenses principaux. Les partenaires sanitaires tels que les centres universitaires hospitaliers, ou encore les pompiers, jouent aussi leur rôle. Les collectivités locales sont à leur tour impliquées de façon à ce que des centres puissent être ouverts rapidement.

Partie prenante de ce maillage, Laurent Wauquiez a annoncé début avril qu’il comptait « mettre 12 millions d’euros » sur la table, dans le but d’« accélérer la campagne de vaccination ».

À ce stade, ce sont trois lieux inoccupés ou non utilisés que la collectivité a mis à disposition : Rochexpo à la Roche/Foron, la Grande Halle à Cournon-d’Auvergne, Alpexpo à Grenoble ouvert en grande pompe avec le ministre de la Santé Olivier Véran.

D’autres sites sont à l’étude ou proposés. Si la communication s’est faite sur le mode de la grosse cavalerie, avec conférence de presse très relayée, la Région a en fait participé à l’ouverture de seulement 3 centres sur les 159 qui sont à ce jour en activité sur le territoire Auvergne-Rhône-Alpes.

Centres de vaccination : les logos disproportionnés de la Région

Où vont donc les 12 millions d’euros annoncés, puisque les postes les plus lourds restent les personnels soignants, les vaccins, le matériel ? Il s’agit notamment du gardiennage, des tables et chaises… Dans l’entourage de Laurent Wauquiez, on nous répond :

« Ce n’est pas 12 millions d’euros injectés d’un seul coup. La somme servira au moins jusqu’à cet été. Si dans trois ou quatre mois certaines intercommunalités de la région n’arrivent plus à faire tenir dans la durée les centres de vaccination ouverts chez elles, on sera prêt à prendre le relais ».

Autre mission confiée aux collectivités par les partenaires de santé, dans la mise en place des centres de vaccination : la production de la signalétique. Les affiches et autres matériels de communication, servant à indiquer qu’il s’agit d’un centre officiel, doivent faire apparaître les logos de tous les acteurs en jeu.

Mais sur les centres où Laurent Wauquiez est intervenu, cette signalétique est devenue un objet de promotion d’envergure. Kakémonos aux couleurs de la Région et logo disproportionné sur les affiches.

Le message audible est le suivant : « la Région protège ses habitants ». C’est donc la collectivité et son président qui apparaissent comme les opérateurs principaux de la vaccination à ces endroits.

La signalétique devant un centre de vaccination, avec le logo large de la Région et ceux, minuscules, des partenaires. DR

La signalétique devant un centre de vaccination, avec le logo large de la Région et ceux, minuscules, des partenaires (Twitter de Laurent Wauquiez).

Campagnes vaccinale et électorale

Dans l’entourage de Laurent Wauquiez, on estime qu’il s’agit plus d’un défaut de communication de la part des partenaires. On ne voit donc pas le problème : « tout le monde est invité aux conférences de presse ». Et à l’image, sur les télés locales, le président de Région prend en effet la pose aux côtés des partenaires, devant bâche et marée de logos bleus.

Des éléments graphiques peuvent-ils créer la brouille ? Ils revêtent en tout cas une importance toute particulière en cette période. Parallèlement à la campagne de vaccination s’en mène une autre, sur le terrain politique cette fois. S’il ne s’est toujours pas officiellement déclaré candidat aux élections régionales de juin prochain, il ne fait pas de doute que Laurent Wauquiez se présentera à sa propre succession à la tête de Région.

« Pour le moment, on travaille. Notre seule préoccupation, c’est les habitants de la région, leur santé. Aujourd’hui, la question des élections ne se pose pas du tout », nous déclare un proche du président.

Et pour cause. La campagne électorale ne peut que patiner dans un contexte sanitaire ne permettant quasi pas d’action de terrain pour les candidats.

Article actualisé le 19/04/2021 à 10h56
L'AUTEUR
Dalya Daoud
Dalya Daoud
Redchef à Rue89Lyon.

En BREF

A Lyon, l’avocat d’Alain Soral et les propos antisémites de son client

par Pierre Lemerle. 792 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

La manifestation contre l’extrême droite passera dans le Vieux Lyon ce samedi

par Oriane Mollaret. 1 361 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

À l’ancien hôpital Charial de Francheville transformé en centre d’hébergement : « On prône la mixité »

par Laure Solé. 2 472 visites. 1 commentaire.
×