Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Une manifestation pour le droit au logement ce samedi à Lyon
Actualité 

Une manifestation pour le droit au logement ce samedi à Lyon

par Rue89lyon.
Publié le 26 mars 2021.
Imprimé le 24 octobre 2021 à 02:28
757 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

A Lyon, ce samedi 27 mars, une manifestation pour le droit au logement est organisée. Départ du métro Sans Souci pour se rendre à la Guillotière.

C’est notamment la Calle (Coordination d’Actions pour le Logement à Lyon et Environs) qui est à l’initiative de l’événement à Lyon. Créé début mars, ce collectif constitué de travailleurs sociaux et de militants a été rejoint notamment par Solidaires, Hébergement en Danger, l’Intersquat, la FSU, le DAL, l’UNEF et le Collectif Solidarité Cusset.

La manifestation doit commencer à 14h au métro Sans Souci et se finira sur l’îlot Mazagran, dans le quartier de la Guillotière.

Cette marche lyonnaise répond à un appel européen « contre les expulsions, le logement cher et le droit au logement » qui connaît des déclinaisons dans toute la France mais aussi dans d’autres pays du continent.

Des manifestations pour le droit au logement ont lieu tous les ans à cette période, fin de la trêve hivernale – qui interdit les expulsions locatives pendant l’hiver, du 1er novembre au 1er avril de l’année suivante. Cette année, pour cause de Covid-19, elle a été prolongée jusqu’au 1er juin.

La manifestation s’inscrit dans un week-end entièrement consacré à la lutte contre la hausse des loyers, les expulsions, et le mal-logement.

Malgré la récente annonce d’un troisième confinement à Lyon, le rassemblement est maintenu ce samedi, selon la Calle :

« Les manifestations sont autorisées et celle-ci a bien été déclarée et acceptée par la préfecture du Rhône. Les gestes barrières seront appliqués. »

“Dans le Rhône, jusqu’à 83% des appels au 115 restent sans solution d’hébergement”

Dans un communiqué repris par La Calle, La Fondation Abbé Pierre estime qu’en 2020 « au moins 300 000 hommes, femmes et enfants étaient privés de domicile en France. » A cela, s’ajoute la crise sanitaire qui révèle « les situations de précarité liées au logement » :

“La crise sanitaire a accentué les difficultés d’accès au logement ainsi que les risques d’expulsions pour un nombre croissant de personnes et de familles.”

Localement, la Calle précise :

“Fin 2020, dans le Rhône, ce sont 1 363 personnes par jour, soit jusqu’à 83% des appels, qui restent sans solution d’hébergement. Les dispositifs sont si engorgés qu’il est quasiment impossible d’accéder à un hébergement d’urgence, mais aussi à un logement plus pérenne.”

En janvier dernier, Céline Reynaud, directrice d’Est Métropole Habitat déclarait à Rue89Lyon que dans la métropole de Lyon « 70 000 demandes de logement social avaient été effectuées en 2020 pour 7500 logements attribués. »

Sur le mur du collège Maurice Scève, une banderole "pas d'expulsion sans relogement". ©DR.
Sur le mur du collège Maurice Scève, une banderole « pas d’expulsion sans relogement ». ©DR.
L'AUTEUR
Rue89lyon

En BREF

Les AESH de Lyon appelées à manifester ce mardi

par Rue89Lyon. 205 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Pass sanitaire : un nouveau samedi de manifestation à Lyon

par Pierre Lemerle. 983 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

A Villeurbanne, une expulsion de squat pour inaugurer la « semaine de l’hospitalité »

par Oriane Mollaret. 867 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×