Habillage
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Une manifestation pour le droit au logement ce samedi à Lyon
Actualité 

Une manifestation pour le droit au logement ce samedi à Lyon

par Rue89lyon.
Publié le 26 mars 2021.
Imprimé le 12 avril 2021 à 06:09
476 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

A Lyon, ce samedi 27 mars, une manifestation pour le droit au logement est organisée. Départ du métro Sans Souci pour se rendre à la Guillotière.

C’est notamment la Calle (Coordination d’Actions pour le Logement à Lyon et Environs) qui est à l’initiative de l’événement à Lyon. Créé début mars, ce collectif constitué de travailleurs sociaux et de militants a été rejoint notamment par Solidaires, Hébergement en Danger, l’Intersquat, la FSU, le DAL, l’UNEF et le Collectif Solidarité Cusset.

La manifestation doit commencer à 14h au métro Sans Souci et se finira sur l’îlot Mazagran, dans le quartier de la Guillotière.

Cette marche lyonnaise répond à un appel européen « contre les expulsions, le logement cher et le droit au logement » qui connaît des déclinaisons dans toute la France mais aussi dans d’autres pays du continent.

Des manifestations pour le droit au logement ont lieu tous les ans à cette période, fin de la trêve hivernale – qui interdit les expulsions locatives pendant l’hiver, du 1er novembre au 1er avril de l’année suivante. Cette année, pour cause de Covid-19, elle a été prolongée jusqu’au 1er juin.

La manifestation s’inscrit dans un week-end entièrement consacré à la lutte contre la hausse des loyers, les expulsions, et le mal-logement.

Malgré la récente annonce d’un troisième confinement à Lyon, le rassemblement est maintenu ce samedi, selon la Calle :

« Les manifestations sont autorisées et celle-ci a bien été déclarée et acceptée par la préfecture du Rhône. Les gestes barrières seront appliqués. »

“Dans le Rhône, jusqu’à 83% des appels au 115 restent sans solution d’hébergement”

Dans un communiqué repris par La Calle, La Fondation Abbé Pierre estime qu’en 2020 « au moins 300 000 hommes, femmes et enfants étaient privés de domicile en France. » A cela, s’ajoute la crise sanitaire qui révèle « les situations de précarité liées au logement » :

“La crise sanitaire a accentué les difficultés d’accès au logement ainsi que les risques d’expulsions pour un nombre croissant de personnes et de familles.”

Localement, la Calle précise :

“Fin 2020, dans le Rhône, ce sont 1 363 personnes par jour, soit jusqu’à 83% des appels, qui restent sans solution d’hébergement. Les dispositifs sont si engorgés qu’il est quasiment impossible d’accéder à un hébergement d’urgence, mais aussi à un logement plus pérenne.”

En janvier dernier, Céline Reynaud, directrice d’Est Métropole Habitat déclarait à Rue89Lyon que dans la métropole de Lyon « 70 000 demandes de logement social avaient été effectuées en 2020 pour 7500 logements attribués. »

Sur le mur du collège Maurice Scève, une banderole "pas d'expulsion sans relogement". ©DR.
Sur le mur du collège Maurice Scève, une banderole « pas d’expulsion sans relogement ». ©DR.
L'AUTEUR
Rue89lyon

En BREF

Génération identitaire toujours dans ses locaux dans le Vieux Lyon

par Bertrand Enjalbal. 848 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Un rassemblement des AESH et de leurs soutiens ce jeudi à Lyon

par Rue89lyon. 329 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Une manifestation contre la réforme de l’assurance-chômage ce mercredi à Villeurbanne

par Rue89lyon. 404 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×