Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Dispel : une friche artistique sous pression près de Grenoble
Cultures 

Dispel : une friche artistique sous pression près de Grenoble

par Jean-Baptiste Auduc.
Publié le 18 mars 2021.
Imprimé le 28 novembre 2021 à 15:37
6 302 visites. 1 commentaire.

À Saint-Martin-le-Vinoux, une ville limitrophe de Grenoble, Dispel est une friche artistique installée depuis 1998. Elle est aujourd’hui menacée d’expulsion et de destruction. Ses résidents luttent pour la survie du lieu et tentent de faire entendre leurs voix auprès des collectivités, qui se renvoient la balle quant aux responsabilités.

Dispel, c’est une humble demeure d’artistes. Il y a un parking, un bâtiment industriel de béton, bas et blanc, des arbres dénudés par l’hiver. Le lieu est dominé par la montagne, et la Casamaures, un bâtiment du XIXe siècle dont le style — oriental, coloré est grandiloquent. Le tout tranche avec Dispel, ancienne laiterie installée à Saint-Martin-le-Vinoux (accolée à Grenoble).

Au sein du bâtiment, on trouve cinq associations, aux compétences multiples.

Ils s’appellent MTK, Laps, Culture Ailleurs, Cinex ou Octobre et sont héritiers d’une histoire artistique de l’agglomération.

Certains travaillent depuis plus de 20 ans ici, autour de l’expérimentation sur de la pellicule pour film nécessitant l’emploi d’imposantes machines, sur la pratique de la sérigraphie et de la risographie, et la réalisation de documentaires. Mais ce creuset de culture est menacé :

« On a appris par surprise que la Métropole (à qui appartient le lieu) mettait en demeure la Ville de Grenoble (qui nous délivrait une convention) de vider les lieux », explique Richard Bokhobza, un des résidents.

"Tout se décide dans une période compliquée pour les artistes"

Pourquoi ce coup de pression ? La question est d’abord d'ordre administratif et, pour démêler cela, il faut revenir en 1998. À cette époque, la Métropole signe une convention d’occupation avec la Ville de Grenoble, qui la répercute sur les associations qui occupent Dispel.

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous :

  • Accédez à l’édition abonnés de Rue89Lyon (dossiers, articles et enquêtes)
  • Participez aux concours hebdomadaires pour gagner des places de spectacles (théâtre, concert, cirque…)
  • Soutenez le journalisme d'enquêtes et d'investigations locales
  • Soutenez un média libre qui appartient à ses journalistes
  • Accédez en priorité à nos événements et nos rencontres dans votre ville

1€ le premier mois
puis 4,90€ par mois

C'est sans engagement >> vous pouvez résilier à tout moment (mais on espère que vous aurez envie de rester !)

Je m'abonne

Je me connecte

L'AUTEUR
Jean-Baptiste Auduc

En BREF

A Lyon, une manifestation ce samedi contre les violences sexistes et sexuelles

par Rue89Lyon. 379 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Jeunes migrants à Lyon : après les tentes dans la rue, un nouveau squat à la Croix-Rousse

par Oriane Mollaret. 1 059 visites. 1 commentaire.

A Lyon, l’occupation de l’église Saint-Nizier par les prostituées en 1975

par Rue89Lyon. 369 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×