Actualités, enquêtes à Lyon et dans la région

Nathalie Dompnier, présidente de Lyon 2 : « L’islamo-gauchisme est un terme disqualifiant »

Études sur le genre, colloques sur l’islamophobie, études décoloniales… L’Université Lumière Lyon 2 est réputée pour ses formations en sciences humaines et sociales, qui attirent chaque année plusieurs milliers d’étudiant.es.

Édition abonnés
Nathalie Dompnier, présidente de l'université Lyon 2. ©OM/Rue89Lyon

Autant d’enseignements ciblés, notamment par le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, en octobre dernier, qui les range dans une doctrine « islamo-gauchiste » qui ferait, selon lui, des ravages au sein des universités. Ou encore par la ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, qui souhaite carrément lancer une enquête sur un concept jugé problématique.
Rue89Lyon avait déjà consacré une enquête à l’identité de cette université lyonnaise.
On a discuté de cette situation inédite avec Nathalie Dompnier, présidente de Lyon 2, réélue pour un nouveau mandat le 5 février. Comment sont orientés les choix budgétaires ? Au-delà de cette question à enjeu politico-médiatique de l' »islamo-gauchisme », nous avons abordé celle du militantisme (la gestion des blocages notamment). De l’avenir et des projets (avec un Learning center à venir, par exemple). Mais aussi, bien sûr, de la crise sanitaire et de ses conséquences lourdes chez les étudiants.
Tour d’horizon des sujets qui monopolisent aujourd’hui l’attention -pour le moins.
Rue89Lyon : À Lyon 2, on peut suivre des formations sur les études de genre, les études décoloniales… En octobre dernier déjà, le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, accusait certaines universités de promouvoir une vision du monde « islamo-gauchiste » avec certains enseignements.
Aujourd’hui, la ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, s’y met. Vous êtes professeure de sciences politiques alors je vous pose la question : l’« islamo-gauchisme », c’est quoi ?

Lisez la suite pour 1€

En profitant de notre offre d’essai, résiliable en ligne à tout moment.

Pour accéder à cet article, il faut être abonné. Pourquoi ?

Les informations exclusives, les enquêtes et certains reportages constituent l’édition abonnés de Rue89 Lyon. En tant que média indépendant, nos ressources proviennent de nos lectrices et lecteurs abonnés, aucun milliardaire ni groupe bancaire ne nous finance.

Nous demandons à nos lecteurs une faible contribution pour disposer à Lyon d’un média critique des pouvoirs, capable d’enquêter et de traiter les enjeux locaux en profondeur et dans la durée.

Chaque abonnement compte. Toutes nos recettes sont investies dans un journalisme local indépendant, dont la force et la réactivité dépend directement du nombre d’abonnés actifs.

Je m’abonne 

Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89Lyon. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#étudiants

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles

À lire ensuite


Manifestations des travailleurs de l'éducation nationale du 26/01/2021 ©LS/Rue89Lyon

Photo : LS/Rue89Lyon

Hôpital privé de la Loire, à Saint-Étienne. ©EB/Rue89Lyon

Photo : EB/Rue89Lyon

Plus d'options