Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Covid-19 : en Auvergne-Rhône-Alpes, les contaminations repartent à la hausse
santé  Société 

Covid-19 : en Auvergne-Rhône-Alpes, les contaminations repartent à la hausse

par Bertrand Enjalbal et Colin Revault.
Publié le 13 janvier 2021.
Imprimé le 27 janvier 2023 à 03:20
993 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

[En graphiques] Une dizaine de jours après les fêtes de fin d’année, pas d’amélioration des indicateurs de l’épidémie de Covid-19 en Auvergne-Rhône-Alpes. Le fort rebond redouté après cette période ne semble pour l’heure pas se produire. La tension hospitalière reste toujours forte et les contaminations semblent repartir à la hausse.

Le rattrapage après la forte hausse du dépistage avant les fêtes semble doucement s’opérer dans la lecture des indicateurs régionaux de l’épidémie de Covid-19.

Un taux d’incidence revenu à la situation d’avant les fêtes et en hausse

Le taux d’incidence dans la région est reparti à la hausse. Au 5 janvier, il s’établissait sur une semaine à 188 cas pour 100 000 habitants, selon les données de l’organisme Santé Publique France. Il était de 156 une semaine plus tôt, une semaine située entre Noël et le jour de l’An moins et propice au dépistage.

Toutefois, en isolant cette parenthèse des fêtes (hausse brutale du dépistage en amont), on observe un taux d’incidence sensiblement équivalent à son niveau enregistré au 15 décembre sur une semaine (177 cas environ pour 100 000 habitants). Durant cette semaine-là, du 9 au 15 décembre, le dépistage avait été en outre sensiblement équivalent : 190 000 tests environ contre 200 000 tests du 29 décembre au 5 janvier).

De fortes hausse du nombre de cas dans les métropoles d’Auvergne-Rhône-Alpes

Pour l’heure, à moins d’un fort rebond à venir dans les jours à venir, les fêtes n’ont semble-t-il pas créer cette forte aggravation redoutée. Toutefois, en Auvergne-Rhône-Alpes, l’épidémie continue de circuler fortement et semble bien être sur une dynamique de hausse, même relativement modérée pour l’heure.

Les données de ces tout derniers jours (du 5 au 9 janvier) semblent confirmer cette aggravation. Notamment dans les métropoles de la région. Entre le 1er et le 8 janvier 2021, le taux d’incidence a augmenté d’environ 50 % dans la Métropole de Saint-Étienne, de 35% dans la Métropole de Lyon ou encore de près de 20 % dans l’agglomération de Grenoble.

Covid-19 : un taux de positivité équivalent à celui d’avant les fêtes en Auvergne-Rhône-Alpes

Autre facteur inquiétant, l’évolution du taux de positivité. Au 5 janvier, il s’élevait (sur une semaine) à 7,5 % de tests positifs environ dans la région. Une augmentation d’un point par rapport à la semaine précédente qui avait connu un niveau de dépistage quasiment équivalent. Le taux de positivité de la région n’est donc plus dans le vert.

Cette hausse hebdomadaire est moins forte que celle constatée lors de la dernière semaine de décembre (+ 3 points). Toutefois, cette hausse marquait un rattrapage de la forte chute entraînée en partie par le fort volume du dépistage enregistré avant les fêtes de fin d’année.

Comme pour le taux d’incidence, le taux de positivité était en légère hausse au 5 janvier par rapport à son niveau constaté au 15 décembre (6 % environ) avant le pic de dépistage. Ici aussi, pas de très forte dégradation constatée pour l’heure mais une tendance qui semble à la hausse.

Un point positif qui méritera d’être confirmé dans les jours à venir : durant la semaine du 30 décembre au 5 janvier, le taux de positivité était en baisse dans toutes les catégories d’âge les plus à risque. La hausse globale de l’indicateur à l’échelle régionale se constate donc chez les plus jeunes.

Patients Covid-19 à l’hôpital : tension toujours forte en Auvergne-Rhône-Alpes

Dans les hôpitaux de la région, c’est une forme de plateau élevé que l’on constate depuis quelques semaines. Le « volume » de patients Covid-19 hospitalisés en simultané, selon les chiffres de Santé Publique France, se situant toujours aux alentours de 4000.

Dans les services de réanimation, après une légère décrue constatée lors des dernier jours de 2020, le nombre de patients reste stable depuis une quinzaine de jours. Ainsi, le niveau de tension dans ces services se maintient aux alentours de 68 % (ce chiffre représente le taux d’occupation des services de réanimation par des patients Covid-19 par rapport à leur capacité d’accueil initiale, avant montée en charge). Toujours dans le rouge.

Une conséquence peut-être de l’évolution récente du taux de positivité chez les plus âgés évoquée plus haut, le nombre de personnes de plus de 90 ans a sensiblement chuté ces derniers jours (-15 % du 5 au 12 janvier).

Un dépistage revenu à son niveau d’avant les fêtes

Après le pic à près de 600 000 tests hebdomadaires enregistré avant les fêtes, retour à la « normale » pour le dépistage. Entre le 30 décembre et le 5 janvier, un peu plus de 200 000 tests ont été effectués en Auvergne-Rhône-Alpes. Un niveau équivalent à celui enregistré la semaine du 8 au 15 décembre 2020.

L’ampleur du dépistage est toutefois plus forte en considérant que cette semaine-là comportait un jour férié durant lequel très peu de tests ont été effectués.

L’Allier et la Haute-Savoie, départements où l’épidémie est la plus active

La partie Rhône-Alpes de la grande région reste toujours plus touchée que l’ancienne Auvergne. L’Allier reste toutefois le département où l’épidémie circule le plus comme la semaine précédente.

Vous pouvez également visualiser l’évolution du taux d’incidence par communes sur cette carte (zoomer ou rechercher la commune par son nom) :

Les chiffres des indicateurs de l’épidémie de Covid-19 en Auvergne-Rhône-Alpes

Article actualisé le 07/04/2021 à 15h59
L'AUTEUR
Bertrand Enjalbal et Colin Revault

En BREF

Pour 2023, la Métropole de Lyon vote un budget en continuité

par Marie Allenou. 295 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Manifestation contre la réforme des retraites à Lyon : « nos métiers limitent nos espérances de vie »

par Laure Solé et Juliette Alonzo. 1 028 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Revivez le conseil municipal de Lyon du 19 janvier

par Marie Allenou. 811 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×