En plein coronavirus, la banque « LCL n’a aucune raison de me refuser le télétravail »
Société 

En plein coronavirus, la banque « LCL n’a aucune raison de me refuser le télétravail »

actualisé le 26/03/2020 à 12h57

En ces temps de pandémie de coronavirus et de confinement, Rue89Lyon recueille et partage vos témoignages. Malgré les mesures strictes, la banque LCL refuse encore d'accorder le télétravail à un grand nombre de ses conseillers.

"Je rêve d'une banque idéale qui soit faite spécialement pour moi", cela avait été le slogan de la publicité de LCL avec Gad Elmaleh en guest et qui avait été moquée sur le web lors de sa sortie en 2014.

Est-elle une banque idéale pour ses employés ? « Une part importante de nos 1 700 agences reste ouverte pour vous accueillir », précise avec fierté LCL sur son site.

Le confinement décrété par le Président de la République est en place depuis mardi 17 mars. Pourtant, la banque demandait encore jeudi 19 mars à ses conseillers de se rendre sur leur lieu de travail.
Refus de télétravail
La banque a refusé plusieurs demandes de télétravail soumises par des conseillers. Salariée de LCL, Julie (le prénom a été modifié) s'indigne de ce refus :

« Malgré la possibilité de faire du télétravail, nos demandes ont été refusées sous prétexte que nous sommes des "activités essentielles". Sauf que nous sommes sur des activités de conseil. Techniquement, nous pouvons travailler n’importe où ! ».

Comme beaucoup de ses collègues, Julie a déjà auparavant travaillé à distance, ponctuellement. Son ordinateur portable dispose d'un système lui permettant de se connecter au système de la banque à distance. Seule une connexion Internet est nécessaire. Alors pourquoi LCL continue de refuser cette demande qui semble pourtant légitime au regard du contexte sanitaire partout en France ?

Ce contenu est réservé aux abonnés

L'AUTEUR
Amandine Miallier

En BREF

Coronavirus : des protections insuffisantes pour les livreurs des hypermarchés Carrefour de Lyon

par Rue89Lyon. 1 397 visites. 1 commentaire.

Confinement : pas de manif le 1er Mai, mais des banderoles aux fenêtres

par Amandine Miallier. 1 260 visites. 2 commentaires.

Des rendez-vous gratuits avec des psy pour les plus touchés par le Covid-19

par Rue89Lyon. 566 visites. 1 commentaire.