Habillage
Espace membre Publiez votre
annonce légale
Kebabs, téléphonie : ces boutiques dont Gérard Collomb ne veut plus à la Guillotière
Actualité 

Kebabs, téléphonie : ces boutiques dont Gérard Collomb ne veut plus à la Guillotière

La Ville de Lyon voudrait réduire la présence de certains types de commerces comme les snacks, de la restauration rapide et de la téléphonie mobile, dans le secteur Gabriel-Péri, relève ce jour Lyon Capitale. Il s’agit d’un secteur et plus largement d’un quartier cosmopolites, qui a été de longue date été traversé par de nombreuses histoires migratoires. Il est aussi un des quartiers les plus gentrifiés de la Ville. Ici s’opposent au moins deux collectifs d’habitants, les premiers plaidant pour « plus de sécurité », le second pour une « Guillotière qui n’est pas à vendre » (retrouvez l’article de Rue89Lyon sur cette différence de perspective, pour le moins).

La Ville de Lyon vise “les snacks, la restauration rapide et la téléphonie mobile. Des activités en pieds d’immeuble concentrées dans le secteur Péri”. Voici ce que dit le texte présenté lors du conseil municipal de lundi soir :

“Outre les enjeux liés au développement d’une offre économique adaptée pour les habitants, la diversification commerciale participe aux objectifs d’amélioration de la sécurité et du cadre de vie”.

Pas de kebab en campagne électorale ?

Dominique Nachury (élue Les Républicains du 6è arrondissement) a mis en doute l’efficacité du système de périmètres de sauvegarde, que la Ville a déjà mis en place dans les Pentes de la Croix-Rousse (1er) et rue Montebello (3ème). Elle qualifie donc le système appliqué à la Guillotière d’“opération de communication” et d’“annonce rassurante pour les habitants à l’approche d’échéances électorales”.

Jean-Yves Sécheresse, adjoint de Gérard Collomb en charge de la Sécurité par ailleurs candidat aux élections (tête de liste LREM dans le 7è arrondissement de Lyon) a expliqué “qu’un groupe police-justice s’est réuni deux fois sous l’autorité du procureur de la République” :

“Un certain nombre d’actions en direction des délinquants ont été pointées et un certain nombre d’engagements de la police et de la justice sont enregistrés. » Des actions concrètes auront lieu d’ici quelques mois dans le quartier ».

Le 16 décembre dernier, la ville a déjà approuvé la mise en place d’un droit de préemption urbain renforcé sur les parcelles de l’immeuble Clip pour requalifier le secteur Moncey-Paul-Bert-Ballanche.

Retrouvez dans le « aller plus loin » sous cet article tous ceux que nous avons consacrés au kebab et au désamour qu’il suscite chez beaucoup d’élus.

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

Lyon sous le confinement : « c’est comme un matin de Noël qui dure éternellement »

par Rue89Lyon. 2 127 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Comment les hôpitaux de Lyon s’organisent face au coronavirus

par Rue89Lyon. 2 340 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Coronavirus : Lyon attendra le 21 juin pour son second tour des élections

par Aurélie Loek. 788 visites. Aucun commentaire pour l'instant.