Habillage
Accord OL/Asvel : Jean-Paul Bret veut revoir (à la baisse) les conventions de l’Asvel avec Villeurbanne
Actualité 

Accord OL/Asvel : Jean-Paul Bret veut revoir (à la baisse) les conventions de l’Asvel avec Villeurbanne

actualisé le 26/06/2019 à 18h21

L’accord passé ce samedi entre l’OL et l’Asvel signe la mort du projet d’une Aréna à Villeurbanne. Au grand dam du maire de Villeurbanne Jean-Paul Bret, ardent défenseur du projet et qui veut désormais modifier la convention qui lie le club de basket à la ville.

En mai dernier encore, l’Asvel de Villeurbanne et la Sig de Strasbourg se disputaient pour savoir qui aurait en premier son Aréna (lire ici). Fin du suspense pour l’Asvel : le projet d’une Aréna à Villeurbanne tombe à l’eau.

Ce samedi, à l’Astroballe, Tony Parker, propriétaire de l’Asvel et Jean-Michel Aulas, qui lui détient l’OL ont tenu une conférence de presse qui rend public un rapprochement historique.

Les deux hommes forts du basket et du football lyonnais sont tombés d’accord : l’OL entre au capital de l’Asvel pour 3,7 millions d’euros. En contrepartie, la star du basket français Tony Parker devra assurer la promotion de l’OL à l’étranger. L’Asvel pourra également disputer certains matchs de l’Euroligue dans la nouvelle salle multifonction d’une capacité de 15 000 places voulue par Jean-Michel Aulas et qui ouvrira ses portes en 2021-2022, à côté du Groupama Stadium. Dans ce contexte, à quoi servirait une deuxième Aréna à Villeurbanne ?

Ce partenariat passe difficilement auprès du maire de Villeurbanne Jean-Paul Bret. Celui-ci s’accrochait au projet de construction d’une Aréna à Villeurbanne pour remplacer l’Astroballe, relancé par Tony Parker en 2015. Mais c’était sans compter sur l’annonce faite par Jean-Michel Aulas en février de la construction de cette nouvelle salle multifonction. Déjà bien fragilisé, le projet de l’Aréna de Villeurbanne tombe définitivement à l’eau avec l’accord OL-Asvel.

Une convention Ville de Villeurbanne/Asvel certainement revue à la baisse

Jean-Paul Bret n’a pas dit son dernier mot. Dans un communiqué de presse, le maire de Villeurbanne a « regretté » ce rapprochement OL/Asvel et ce « lancement d’un projet de salle événementielle à Décines » (sic).

« Les collectivités locales [Ville de Villeurbanne et Métropole, ndlr] ont toujours été au rendez-vous pour accompagner les dirigeants du club : le foncier du stade Georges-Lyvet a été libéré et rendu disponible et les délibérations nécessaires votées. Une fois le Plan local d’urbanisme adopté en mai, tout était prêt pour le dépôt du permis de construire ».

Il a sans surprise annoncé que la convention qui lie l’Asvel à la ville de Villeurbanne allait être revue. Certainement à la baisse :

« Les conventions qui lient [le club] à la Ville seront redimensionnées pour les prochaines années, tenant compte du partenariat avec l’OL. L’utilisation de l’Astroballe ne devrait pas être remise en cause dans son principe mais le contrat de prestation devrait être réorienté et renégocié pour garantir la visibilité et l’ancrage du club à Villeurbanne. (…) Plus globalement, ce contexte et les évolutions de l’actionnariat du club conduiront inévitablement, dans les mois qui viennent, à revoir le partenariat financier avec la Ville ».

D’après le journal de la Ville de Villeurbanne Viva, Jean-Paul Bret a décidé de mener un audit sur les comptes de l’association Asvel pour le basket amateur et jeune. Il veut également écrire noir sur blanc que l’Asvel ne quittera pas Villeurbanne, en ajoutant cette nouvelle clause à la convention.

Et de conclure :

« Tant que les relations étaient bonnes, cela allait de soi. Aujourd’hui, il vaut mieux que cela soit acté. »

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

9 septembre 2019 : la 4G arrive (partiellement) dans le métro de Lyon

par Rue89Lyon. 501 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Eau en bouteille : à Divonne-les-Bains, le plastique n’est plus fantastique

par Rue89Lyon. 1 048 visites. 2 commentaires.

Les bus TCL de retour à l’aéroport Saint-Exupéry = fin du monopole de Rhônexpress

par Rue89Lyon. 7 242 visites. 4 commentaires.