Actualités, enquêtes à Lyon et dans la région

Agression raciste dans les Monts du Lyonnais : condamnations à six mois avec sursis

A Saint-Maurice-sur-Dargoire, un adolescent « d’origine marocaine » avait été agressé par un groupe de nationalistes en 2014. L’affaire a été jugée le mardi 11 juin, relate Le Progrès.

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Lyon, abonnez-vous.

Agression raciste dans les Monts du Lyonnais : condamnations à six mois avec sursis

SUR LE PROGRES

Une agression raciste qui s’inscrit dans une longue série de violences d’extrême droite qui ont marqué les Monts du Lyonnais.

Dans la nuit du 4 au 5 octobre 2014, Sami se trouve à une fête familiale à Saint-Maurice-sur-Dargoire (actuellement Chabanière), rapporte Le Progrès. Dans la soirée, Antoine au volant de sa Clio et son copilote, menacent de mort Sami et son ami. L’adolescent de 15 ans prend alors la fuite et averti sa famille.

Trois autres véhicules débarquent en entonnant des chants nazis. A l’intérieur Mathys et ses amis sont équipés de matraques télescopiques, bombes lacrymogènes et de battes de base-ball. Les adultes n’ont été que légèrement blessés mais l’adolescent a été marqué par ces événements, selon son avocate qui représentait également la Licra.

Cinq ans après les faits, les agresseurs ont comparu mardi devant la justice. Selon Le Progrès, Antoine ne s’est pas présenté. Quant à Mathys, il explique avoir pris ces distances avec ce groupuscule nationaliste. Les deux prévenus ont écopé de 6 mois de prison avec sursis et une amende de 500 euros.

Selon l’association « Melting Potage », l’atmosphère des Monts du Lyonnais a changé depuis deux ans. L’association qui organisait jusque là un festival anti-raciste met en avant « la disparition des groupuscules d’extrême droite » dans cette campagne de l’ouest de Lyon.

A lire sur Le Progrès (réservé aux abonnés)

 


#groupuscules

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Autres mots-clés :

Partager
Plus d'options