Habillage
Rillieux-la-Pape : le voyage de la mairie au Puy du Fou pour ses écoliers ne plaît pas à tout le monde
Société 

Rillieux-la-Pape : le voyage de la mairie au Puy du Fou pour ses écoliers ne plaît pas à tout le monde

La sortie sur le thème du « vivre ensemble » est organisée avec le SOU des écoles laïques. Mais la destination choisie "Puy du Fou" n'est pas du goût de tous pour symboliser le concept. Le parc de loisirs vendéen, fondé par Philippe De Villiers, propose certains spectacles sujets à caution historique.

Le mode de sélection pose aussi question : pour cette sortie, les élèves de CM2 de la Rillieux-la-Pape seront choisis sur concours (écrit et oral) après un travail sur cet épisode historique.

« Une semaine pour le vivre ensemble ». C’est sous cet intitulé qu’un courrier a été remis à toutes les écoles de la ville co-signé par la mairie de Rillieux-la-Pape et l’association « Le SOU des écoles laïques » pour présenter une sortie aux familles. Réservé aux élèves de CM2, il prévoit un séjour de trois jours, au mois de juillet 2019, au parc d’attraction du Puy du Fou, avec une visite des plages des Sables-d'Olonne.

Avant le départ, deux jours seront consacrés à la mise en place du voyage et notamment à la présentation « du parc, des activités, de l’histoire ». On lit :

« Ce voyage a pour but de favoriser les échanges entre enfants des divers quartiers de Rillieux, de leur offrir l’expérience du « vivre ensemble », dans l’un des parcs de loisirs les plus célèbres du monde (le parc du Puy du Fou a obtenu le prix du meilleur parc d’Europe 2013, du meilleur événement européen 2014…), de leur faire découvrir enfin une partie importante de l’Histoire de France. »

Un spectacle critiqué pour sa présentation de la Révolution au programme
Voilà comment est présenté le voyage dans ce courrier. Le Puy du Fou n’évoque pas pour tous la notion du « vivre ensemble ». Le célèbre parc d’attraction historique a été porté par Philippe de Villiers. L’homme politique, natif de Vendée, est le fondateur et président du partie souverainiste Mouvement pour la France (MPF).

Ce contenu est réservé aux abonnés

L'AUTEUR
Bertrand Enjalbal
Bertrand Enjalbal
Journaliste à Rue89Lyon

En BREF

Martial Passi, l’ancien maire de Givors, condamné en appel pour prise illégale d’intérêts et recel

par Rue89Lyon. 422 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Grève des jeunes pour le climat : une 2ème manifestation à Lyon

par Rue89Lyon. 690 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Accueillir à Villeurbanne » : bains-douches et lieux vacants prochainement mis en service pour les migrants

par Rue89Lyon. 1 917 visites. Aucun commentaire pour l'instant.