Habillage
Les anti-pubs recouvrent l’hôtel de Métropole de Lyon. Résultat : une garde à vue
Environnement  Rue du dernier film 

Les anti-pubs recouvrent l’hôtel de Métropole de Lyon. Résultat : une garde à vue

actualisé le 25/03/2019 à 20h54

Une équipe de France 3 a suivi les militants anti-pubs lyonnais lors d’une « manif’festive » au cours de laquelle des actions non-violentes ont été réalisées. C’était dimanche 24 mars, journée mondiale contre la publicité.

Ces actions visaient notamment à dénoncer le projet de Règlement local de publicité en cours de discussion.

Portée par la Métropole de Lyon, il prévoit l’encadrement de la publicité pour ces prochaines années.

Le 14 mars dernier, un projet de règlement a été présenté aux associations dont le Collectif Plein la Vue qui moblise contre la pub.

Pour ces militants, ce projet est « permissif, envahissant et néfaste pour la planète avec notamment l’autorisation d’écrans numériques ».

Le Collectif Plein la Vue et l’UCIL ont notamment présenté les résultats de leur consultation publique sur la publicité, à laquelle plus de « 8000 habitants de la Métropole ont répondu ». Selon cette consultation (lire ici dans son intégralité), 97 % des lyonnais se sont montrés « défavorables ou très défavorables » à ces écrans.

Dans un communiqué, Benjamin Badouard du Collectif Plein La Vue, affirme :

« Panneaux numériques, bâches publicitaires géantes : tout ce que les publicitaires désiraient et qui était jusqu’ici interdit sera désormais autorisé dans le Grand Lyon. En contrepartie, les limitations de la publicité par ce nouveau règlement apparaissent comme négligeables. La Métropole n’affiche aucune volonté sérieuse d’améliorer le cadre de vie de ses habitants ».

Comme d’autres écolos, ce militant dénonce encore les « contradictions » de David Kimelfeld.

« Les ambitions climatiques affichées par le Président de la Métropole sont apparues ce soir en contradiction avec les propositions concrètes en matière de publicité. Développer des dispositifs publicitaires toujours plus efficaces et toujours plus démesurés ne peut pas être compatible avec une réelle ambition climatique. »

Un militant non-violent en garde à vue

La déambulation organisée par l’association Résistance à l’Agression Publicitaire s’est terminée à l’hôtel de la Métropole de Lyon (3e arr).

Des militants ont alors recouvert d’affiches publicitaires les murs de l’hôtel de la Métropole. « La métropole n’écoute pas : on la recouvre ! » Tel était le slogan, avec, à la clé, 200 affiches collées revendiquées.

A la suite de l’action, Alex Montvernay, 26 ans, militant ANV Action non-violente COP21 Rhône et Collectif Plein la vue, a été interpellé à 14h et placé en garde à vue. Il y était toujours lundi matin.

> Voir le reportage de France 3 (ci-dessous). Après la pub.

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.

En BREF

Martial Passi, l’ancien maire de Givors, condamné en appel pour prise illégale d’intérêts et recel

par Rue89Lyon. 422 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Grève des jeunes pour le climat : une 2ème manifestation à Lyon

par Rue89Lyon. 690 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Accueillir à Villeurbanne » : bains-douches et lieux vacants prochainement mis en service pour les migrants

par Rue89Lyon. 1 917 visites. Aucun commentaire pour l'instant.