Habillage
« Des arbres, pas des pubs » : les anti-pubs repartent en campagne dans la Métropole de Lyon
Environnement  Politique 

« Des arbres, pas des pubs » : les anti-pubs repartent en campagne dans la Métropole de Lyon

actualisé le 18/01/2018 à 16h09

Un bon coup de pub. C’est ce que vient de faire le collectif Plein la vue avec une vidéo qui appuie une pétition réclamant la diminution de la publicité dans l’espace public.

« Des arbres, pas des pubs ». C’est le mot d’ordre de cette pétition lancée il y a une semaine par ce collectif qui regroupe des individus et des associations locales telles que le RAP Lyon, Les Amis de la Terre Rhône, Alternatiba Rhône, ou la plateforme I-Boycott. Dix ans après les actions des Déboulonneurs qui barbouillaient les panneaux publicitaires et se retrouvaient devant la Justice.

« Plein la vue » réclame de « libérer la métropole lyonnaise de la pression publicitaire ». Quatre arguments sont avancés pour diminuer drastiquement les panneaux publicitaires et surtout supprimer les écrans et les immenses publicités qui ont fleuri sur les échafaudages du centre-ville :

« – Esthétiquement ça n’apporte rien, c’est de la pollution visuelle. Et il y a largement assez de publicités sur internet ou dans les journaux gratuits pour que l’espace public en soit libéré.
– Pour lutter contre le gaspillage énergétique : un panneau numérique de 8 m2 consomme l’équivalent d’un ménage avec trois enfants !
– C’est très agressif et hypnotique, surtout envers les enfants.
– Améliorer notre cadre de vie, avec un espace public libéré de ces nombreux appels à la consommation, souvent simplistes et sexistes. »

Relayée sur les réseaux sociaux et bien aidée par une vidéo du YouTubeur lyonnais Vincent Verzat, la pétition a déjà recueilli plus de 7000 personnes au moment où nous mettons en ligne cet article.

Une vidéo qui montre notamment des militants d’un groupe « Résistance à l’agression publicitaire » (RAP) éteindre les enseignes de magasins illégalement allumées.

« Dépasser le cercle des écolos pour faire pression sur la Métropole de Lyon »

Contacté par Rue89Lyon, Benjamin Badouard, fondateur du collectif et militant écologiste, explique qu’il a lancé cette pétition pour « mobiliser au-delà des cercles militants habituels et sensibiliser la population à ce problème de la pub dans l’espace public » :

« Ce n’est pas un combat de droite ou de gauche, c’est a-partisan car tout le monde est concerné : les petits commerçants qui ne peuvent se payer ces espaces publicitaires comme les enfants qui vont à l’école et tombent sur ces grands panneaux publicitaires. »

Le timing a été calculé : la Métropole de Lyon doit entamer dans les prochains jours les discussions autour du prochain Règlement local de publicité intercommunal (RLP). Des discussions qui regrouperont des élus, des afficheurs type JCDecaux, et des associations de citoyens. Le projet doit être arrêté en juillet 2018.

L’ombre du voisin grenoblois planera sur ces discussions lyonnaises. Depuis janvier 2015, la Ville de Grenoble a progressivement banni les panneaux publicitaires de son espace public, comme s’y était engagé son maire, Eric Piolle.