Habillage
Malgré l’arrêté municipal, le local du Bastion social à Lyon est toujours utilisé
Société 

Malgré l’arrêté municipal, le local du Bastion social à Lyon est toujours utilisé

Dans le Vieux Lyon, des militants d’extrême droite fréquentent toujours le local du Bastion social, en violation d’un arrêté municipal pris il y a quatre mois. Le propriétaire et la municipalité se renvoient la responsabilité de sa non fermeture.

Le 6 novembre, l’adjoint à la sécurité de la Ville de Lyon signait un arrêté municipal qui interdit l’accès au public du local situé au 73 quai Pierre Scize, dans le 5e arrondissement, siège du Bastion social de Lyon.

Ce contenu est réservé aux abonnés