Actualités, enquêtes à Lyon et dans la région

Malgré l’arrêté municipal, le local du Bastion social à Lyon est toujours utilisé

Dans le Vieux Lyon, des militants d’extrême droite fréquentent toujours le local du Bastion social, en violation d’un arrêté municipal pris il y a quatre mois. Le propriétaire et la municipalité se renvoient la responsabilité de sa non fermeture.

Édition abonnés
La porte d'entrée du local du Bastion social 73, quai Pierre Scize (Lyon 5e) photo du 26 septembre 2018. ©LB/Rue89Lyon

Le 6 novembre, l’adjoint à la sécurité de la Ville de Lyon signait un arrêté municipal qui interdit l’accès au public du local situé au 73 quai Pierre Scize, dans le 5e arrondissement, siège du Bastion social de Lyon.En s’appuyant sur des motifs de sécurité, la mairie répondait à une demande politique : la fermeture de ce local ouvert en janvier 2018 par les militants du GUD devenu Bastion social.

Cet article fait partie de l’édition abonnés. | Déjà abonné ? Connectez-vous

Abonnez-vous maintenant pour poursuivre votre lecture

Abonnez-vous
Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89Lyon. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#Extrême-droite

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Partager
Plus d'options