Habillage
Lyon se parisianise : les prix de l’immobilier s’envolent et les surfaces diminuent
Mutations urbaines  Société 

Lyon se parisianise : les prix de l’immobilier s’envolent et les surfaces diminuent

actualisé le 22/12/2018 à 11h12 : avec la précision sur le STML

Dans l’agglomération lyonnaise, il n’y a pas que l’augmentation des prix qui pose problème pour se loger. De plus en plus, les appartements sont de moins en moins grands. La métropole de Lyon n’est pas Paris mais en prend le chemin.

La scène se passe en marge d’une visite de chantiers à destination des journalistes. Un architecte en vue de la place lyonnaise en a gros sur la patate. En mode « nos enfants nous accuserons », il commente les évolutions du marché de l’immobilier de ces dernières années :

« Lyon devient comme Paris. On construit des logements dont les pièces sont de plus en plus petites. Nous, promoteurs et architectes, avons une vraie responsabilité en la matière. »

Un constat partagé : les logements neufs sont « plus compacts »
Le constat est simple et partagé : depuis le début des années 2000, les logements construits sont « plus compacts ». Selon la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI), on a perdu en moyenne 5 m2, surtout durant la première décennie des années 2000.

Ce contenu est réservé aux abonnés

L'AUTEUR
Laurent Burlet
Laurent Burlet
Journaliste à Rue89Lyon - politique - questions sociales - écologie.

En BREF

A Lyon, un lycéen touché à la joue par un tir de LBD

par Rue89Lyon. 930 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

A Lyon, 1er pic de pollution aux particules fines mais pas de circulation différenciée à l’horizon

par Rue89Lyon. 279 visites. 1 commentaire.

Avec la Fête des Lumières, une interdiction inédite de manifester

par Rue89Lyon. 1 413 visites. Aucun commentaire pour l'instant.