Actualités, enquêtes à Lyon et dans la région

A Lyon, quel chemin Loïc Graber va-t-il faire emprunter à la culture d’ici 2020 ?

Un signe de confiance et/ou un défi à relever : le quadra Loïc Graber a été conforté dans sa place d’adjoint délégué à la Culture, lorsque Gérard Collomb s’est rassis dans son fauteuil de maire de Lyon, bougeant par le même temps les chaises de son exécutif.

Édition abonnés
Loïc Graber, adjoint au maire délégué à la Culture. ©Muriel Chaulet/Ville de Lyon

Quelle direction prendre, une fois installé aux manettes d’une des plus désirables charges politiques à Lyon, bien dotée et structurellement prestigieuse ?

Pour Loïc Graber, il s’agit d’une part de continuer à tenir la maison, d’autre part d’assurer les gros moments de communication à venir avec un nombre inédit de directions à renouveler, de projets à annoncer. Mais pas uniquement.
On parlait de défi en début de propos. A quelques mois d’un lancement officiel de campagne, en vue des élections municipales de 2020, il s’agira aussi, pour cet adjoint loin d’être novice en matière de politique locale, de convaincre les troupes culturelles de se (re-re-)mettre en ordre de marche derrière Gérard Collomb. Un candidat-maire dont l’image politique a bougé, tant après son passage express à Beauvau qu’à l’issue de ses trois mandats locaux successifs.
Entretien-fleuve avec l’adjoint Loïc Graber, où l’on parle de curseur politique ; de subventions attribuées et de choix assumés ; de nouveaux projets pour des lieux comme le Lavoir, le musée Lugdunum, le Musée d’art contemporain, entre autres ; de successions à venir (à la Villa Gillet, aux Subsistances, à l’Opéra…) ; des ambitions métropolitaines ; de citoyenneté et de réseaux sociaux ; de friche artistique ; de “culture pour tous” ou encore d’activité underground, alternative voire illégale.

« Les subventions que l’on donne à Lyon, ce n’est pas le fait du prince »

Lisez la suite pour 1€

En profitant de notre offre d’essai, résiliable en ligne à tout moment.

Pour accéder à cet article, il faut être abonné. Pourquoi ?

Les informations exclusives, les enquêtes et certains reportages constituent l’édition abonnés de Rue89 Lyon. En tant que média indépendant, nos ressources proviennent de nos lectrices et lecteurs abonnés, aucun milliardaire ni groupe bancaire ne nous finance.

Nous demandons à nos lecteurs une faible contribution pour disposer à Lyon d’un média critique des pouvoirs, capable d’enquêter et de traiter les enjeux locaux en profondeur et dans la durée.

Chaque abonnement compte. Toutes nos recettes sont investies dans un journalisme local indépendant, dont la force et la réactivité dépend directement du nombre d’abonnés actifs.

Je m’abonne 

Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89Lyon. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#Loïc Graber

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

À lire ensuite


Partager
Plus d'options