Habillage
Gérard Collomb, David Kimelfeld et Georges Képénékian, un triumvirat pour la photo
Politique 

Gérard Collomb, David Kimelfeld et Georges Képénékian, un triumvirat pour la photo

actualisé le 05/11/2018 à 13h08

Il n'est pas rare d'assister à des "points presse" au cours desquels on apprend à peu près rien, en tout cas si peu de choses qui proviennent des discours préparés. Ce mercredi, ils auront donc au moins posé pour les photos. En ligne derrière une table, ils ont expédié la mission : au centre, l'actuel maire de Lyon Georges Képénékian, avec à sa gauche Gérard Collomb, et un invité tout sourire, le président de la Métropole, David Kimelfeld, à sa droite.

La raison de cette convocation faite à la presse ? Georges Képénékian a voulu faire le point sur ce qui n'est, selon ses termes, qu'un "épisode technique" : lors du conseil municipal extraordinaire qui aura lieu tôt le matin du 5 novembre prochain, Gérard Collomb devrait être de nouveau désigné maire, assuré d'avoir une majorité confortable. Georges Képénékian retrouvera sa fonction de premier adjoint, délégué non plus à la Culture, mais aux "grands projets" et "à la prospective". Autrement dit à la préparation des échéances électorales de 2020.

La perspective des élections futures est dans toutes les têtes et c'est d'ailleurs au nom d'une victoire espérée que les trois lyonnais ont décidé de faire taire "la rumeur publique" (sic) et de parler de rassemblement, autant que possible.

En revanche, si cette conférence de presse avait pour but de détailler le dispositif municipal modifié par le retour de Gérard Collomb, pas moyen d'obtenir une quelconque information sur le nécessaire jeu des chaises musicales qui aboutira à ce qu'un adjoint perde sa délégation.

En revanche, on pouvait presque ce mercredi en apprendre davantage avec, notamment, les manières de prendre la parole. Après avoir discouru en vue de "rassurer" sur le système collaboratif mis en place entre la Métropole et la mairie de Lyon, Georges Képénékian a invité David Kimelfeld à poursuivre, selon la distribution du micro dont les équipes avaient certainement convenu.
"Monsieur le ministre"

Mais Gérard Collomb en a fait fi, trop impatient ou peu prompt à passer en troisième position, se saisissant du micro sans plus de manière.

Ce contenu est réservé aux abonnés

L'AUTEUR
Dalya Daoud
Dalya Daoud
Redchef à Rue89Lyon.

En BREF

Agressions, PMA : un rassemblement contre l’homophobie à Lyon

par Rue89Lyon. 379 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Christiane Taubira à Lyon le 23 novembre : posez-lui votre question

par Rue89Lyon. 408 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Qui veut sauver les vins du Beaujolais ? Un débat ce dimanche 4 novembre à Lyon

par Rue89Lyon. 393 visites. Aucun commentaire pour l'instant.