Habillage
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Un professeur de sociologie et intellectuel médiatique accusé de harcèlement à l’Université de Grenoble
Société 

Un professeur de sociologie et intellectuel médiatique accusé de harcèlement à l’Université de Grenoble

par Jean-Baptiste Auduc.
Publié le 18 septembre 2018.
Imprimé le 03 mars 2021 à 03:24
5 751 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

INFO RUE89LYON / Un professeur de l’Université Grenoble Alpes (UGA), Serge Dufoulon, est accusé depuis deux ans de "propos inappropriés" par au moins trois de ses élèves. L’université a décidé d'écarter l'enseignant avec une sanction disciplinaire, laquelle a été annulée par une autorité supérieure. Mais l'université ne veut pas lâcher et compte faire confirmer sa sanction. Deux des élèves concernés se sont exprimés auprès de nous.

« Quand nous avions cours avec lui, il pouvait avoir des propos déplacés. Par exemple, il allait nous parler de sa sexualité ou nous interroger sur des choses intimes ».

Camille (qui a souhaité que l'on modifie son prénom) commence son récit ainsi. Il fait partie des 3 élèves qui ont insisté, plusieurs années durant, pour faire reconnaître une situation de qu'il qualifie de "harcèlement".

Il date un démarrage durant son année de licence, en 2015 :

« Depuis ma première année, j’ai eu ce professeur. Il nous a sorti des phrases curieuses et il a commencé son cours en nous disant que nous étions entre adultes consentants, et que, par conséquent, nous pouvions avoir des rapports sexuels », explique Camille qui, au départ, décide de ne "pas se formaliser".

D’autant que Serge Dufoulon est « très charismatique. Beaucoup de gens adhèrent au personnage. Il a des fans parmi ses élèves », décrit Camille.

En effet, Serge Dufoulon, que son avocat décrit comme une « grande gueule » participe à l’émission éponyme sur RMC, jusqu’en 2015. Il a aussi publié, le 5 septembre 2018 un long post de blog sur Mediapart, intitulé « L’horreur du harcèlement moral au travail à l’Université Grenoble Alpes », où il dénonce :

« J’ai été harcelé moralement au travail par mes collègues ».

« On allait en cours avec la boule au ventre »
Or, c’est exactement l’histoire que racontent les trois élèves en sociologie qui se sont élevés contre le prof de 62 ans. Camille et deux de ses camarades entrent en master de sociologie en 2015. Les cours avec Serge Dufoulon sont plus nombreux.

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous :

  • Accédez à l’édition abonnés de Rue89Lyon (dossiers, articles et enquêtes)
  • Participez aux concours hebdomadaires pour gagner des places de spectacles (théâtre, concert, cirque…)
  • Soutenez le journalisme d'enquêtes et d'investigations locales
  • Soutenez un média libre qui appartient à ses journalistes
  • Accédez en priorité à nos événements et nos rencontres dans votre ville

1€ le premier mois
puis 4,90€ par mois

C'est sans engagement >> vous pouvez résilier à tout moment (mais on espère que vous aurez envie de rester !)

Je m'abonne

Je me connecte

Article actualisé le 18/09/2018 à 10h58
L'AUTEUR
Jean-Baptiste Auduc
Sur le terrain, à Grenoble

En BREF

Covid-19 : forte progression des variants à Lyon et dans sa région

par Bertrand Enjalbal. 6 404 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

A Lyon : « dans la situation sanitaire actuelle, ce n’est pas simple de mobiliser »

par Pierre Lemerle. 518 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le maire de Givors Mohamed Boudjellaba voit son élection annulée

par Rue89Lyon. 1 089 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×