Habillage
Lyon 2 : mini occupation d’un jour contre Parcoursup
Actualité 

Lyon 2 : mini occupation d’un jour contre Parcoursup

Alors que mardi les premiers résultats de Parcoursup tombaient pour les lycéens, quelques dizaines d’étudiants de Lyon 2 ont décidé de réoccuper le campus des quais. Une mini occupation qui n’a duré qu’une nuit.

Il y a deux semaines, ces étudiants avaient dû délocaliser leur occupation à l’Ecole Normale Supérieure (ENS) suite à la fermeture de l’université Lyon 2 et le déploiement de la police aux abords du campus des quais.

Le lundi 14 mai, premier jour des examens, à la suite d’une chaine humaine entrainant l’intervention des CRS tous les partiels sur table avaient été annulés par la présidence.

Réoccupation du campus des quais contre Parcoursup

Mardi 22 mai après la manifestation des fonctionnaires, une quarantaine d’étudiants ont investi l’université et ont tenu une assemblée générale dans la cour d’honneur du campus des quais. Ils ont voté l’occupation pour la nuit.

Assemblé Général à Lyon 2, le mardi 22 mai après la manifestation de la fonction publique. ©SP/Rue89Lyon

Les objectifs de ces étudiants sont toujours les mêmes : le « retrait de la loi ORE et de Parcoursup », « la fin des interventions policières dans les facs » et « la démission de la présidente de Lyon 2 Nathalie Dompnier ».

Une vingtaine d’étudiants ont dormi dans l’université la nuit de mardi à mercredi. Le matin, une partie des étudiants est partie. Les autres sont restés dans l’amphi Fugier avant de partir d’eux-mêmes vers 18h, selon la direction de la communication de l’université.

Un appel pour tenir une assemblée générale « de convergence entre les Etudiant-es et Lycéen-nes après les résultats de Parcoursup » avait été lancé pour le mercredi à 16h. Mais la seule entrée du campus, rue Chevreul, était gardée par des agents de sécurité qui interdisaient l’entrée à une cinquantaine d’étudiants.