Habillage
Retour au rythme de 4 jours d’école : quel coût pour les familles de Lyon ?
Société 

Retour au rythme de 4 jours d’école : quel coût pour les familles de Lyon ?

actualisé le 27/03/2018 à 09h53

En février dernier, la Ville de Lyon annonçait le retour à la semaine de 4 jours dans les écoles. Une décision qui intervenait après une consultation des conseils d’école. Des questions restaient en suspens, notamment sur les tarifs des nouveau temps périscolaire. La mesure a été officiellement adoptée ce lundi 26 mars… avec à peine plus de précisions.

Les écoles maternelles et primaires de Lyon, à l’automne dernier, ont été consultées par la Ville de Lyon. À une courte majorité, elles s’étaient prononcées pour un retour à une semaine de 4 jours d’école et des activités périscolaires -non obligatoires- le mercredi matin.

Le scénario majoritaire devait être « soumis à l’approbation du conseil municipal puis fera l’objet d’une décision officielle de l’Inspection académique ». C’est chose faite depuis ce lundi 26 mars. Le conseil municipal de Lyon a officiellement adopté cette mesure et le retour à la semaine de 4 jours pour les petits écoliers de Lyon.

Guy Corazzol, adjoint au maire à l’Éducation, a indiqué lors de cette séance que la délibération serait étudiée par l’inspection d’académie le 4 avril prochain.

Quels changements avec la semaine de 4 jours ?

  • Le matin, la durée de l’école passe à 3h30, durant 4 matinées, de 8h30 à 12h (+ 30 min).
  • 4 après-midis de 2h30, de 14h15 à 16h45 (- 30 min)
  • Une pause méridienne de 2h15 (+15 min) en accueil de loisirs « afin de donner plus de temps aux enfants pour déjeuner et pour favoriser les temps calmes ».
  • Des garderies gratuites généralisées à toutes les écoles le matin de 30 minutes à partir de 7h50. « Certaines écoles lyonnaises n’en avaient pas du tout à ce jour ».
  • Une offre périscolaire du soir (qui devient payante selon quotient familial) étendue jusqu’à 18h30 et ouverte à tous, « avec un meilleur taux d’encadrement pour répondre aux demandes des familles ».
  • 3h30 d’activités périscolaires (payantes) le mercredi matin au même tarif que celles actuelles du vendredi après-midi, « avec un taux d’encadrement amélioré afin de permettre au plus grand nombre d’enfants d’avoir accès à des activités de loisir » (1 animateur pour 8 enfants en maternelle et 1 pour 12 en élémentaire).
  • « Une offre associative le mercredi après-midi ». Autrement dit, l’accueil proposé par la Ville de Lyon, les « Mercredis de Lyon », est supprimé le mercredi après-midi.

Le périscolaire du soir divisé en deux tranches

Quelques précisions ont été apportées par l’exécutif municipal.

  • La « pause méridienne », rallongée de 15 minutes, se fera sans coût supplémentaire pour les familles.

Par ailleurs, le temps périscolaire du soir se divisera en deux temps.

  • Un premier, de 16h45 jusqu’à 17h30 pour le goûter, l’aide aux devoirs, au langage et à la lecture.
  • Un second, jusqu’à 18h30 où seront mis en place des ateliers scientifique et de « sports cérébraux » notamment.

Quel coût pour le périscolaire du soir ?

Dans les écoles, les inquiétudes semblent porter davantage sur le sujet de la garderie du matin et l’offre périscolaire du soir devenue payante uniquement sur le rythme scolaire proprement dit.

Ce dernier point, après cette séance du conseil municipal, reste toujours en suspens. Ce temps, divisé en deux tranches, sera facturé aux parents selon le quotient familial autrement dit selon les moyens des familles. La Ville n’a cependant toujours pas communiqué les tarifs ni les modalités de ces deux temps du soir. Guy Corazzol a promis des réponses au prochain conseil municipal. En mai 2018.

D’autres interrogations et critiques sont également montées des bancs des élus de l’opposition. Denis Broliquier, centriste et maire du 2e arrondissement, a estimé que « le temps d’étude de 17h à 17h30 après le goûter est trop court ». Il juge que l’arrêt de la première tranche périscolaire à 17h30 ne permet pas à tous les parents de venir chercher leurs enfants à l’école et s’inquiète « notamment pour les plus petits » de journées « trop longues, jusqu’à 18h30 » si les enfants ne peuvent pas être récupérés entre temps.

Quant à la garderie du matin à partir de 7h50, il a regretté qu’elle ne soit pas également mise en place le mercredi matin. « Il faut une régularité », a-t-il avancé.

Pourra-t-on ramener son enfant avant 14 heures ?

La « pause méridienne » pose également question. Rallongée de 15 minutes, jusqu’à 14h15, elle ne règle pas pour l’instant la question d’un retour pour les enfants qui ne mangent pas à la cantine. Notamment pour les plus petits, en maternelles, concernés encore par la sieste. Les parents pourront-ils les ramener plus tôt, dès 13h30 notamment pour qu’ils aillent se reposer ? Là encore, la Ville n’a pas arrêté de mesure.

Mercredi 29 novembre, école Doisneau. © TS/Rue89Lyon

Dominique Nachury, ancienne députée et conseillère municipale LR, s’est inquiétée de son côté des mercredis après-midi. Pour l’heure, la Ville propose des activités notamment sportives à travers son programme « Les Mercredis de Lyon » dans les établissements scolaires pour les 6-12 ans. Les tarifs sont évalués selon le quotient familial. La conseillère municipale d’opposition a souhaité qu’en compensation un « renforcement du ticket sport et culture » soit opéré.

Enfin, rien n’a été précisé concernant la périodicité de l’engagement aux activités périscolaires. Les familles devront-elles inscrire leurs enfants pour toute l’année à partir de septembre 2018 ou bien d’autres fréquences seront-elles possibles ?

Réponses attendues au prochain conseil municipal de mai 2018.


L'AUTEUR
Bertrand Enjalbal
Bertrand Enjalbal
Journaliste à Rue89Lyon

En BREF

Pic de pollution à l’ozone : la circulation différenciée appliquée a minima à Lyon

par Rue89Lyon. 932 visites. 1 commentaire.

Canicule à Lyon : les bibliothèques sont fraîches et ouvrent plus tôt ✌️

par Rue89Lyon. 831 visites. 5 commentaires.

Des étudiantes de l’EM Lyon classées de façon graveleuse, dans un groupe privé Facebook

par Rue89Lyon. 2 363 visites. 2 commentaires.