Appartement 16

Grenoble, première ville de France à bannir la pub de ses rues

1403 visites | 8 commentaires

SUR LE JDD

C’est le Journal du Dimanche qui fait état ce jour de cette première en France : la municipalité grenobloise n’a pas renouvelé le contrat avec le groupe JCDecaux. L’afficheur perd 2000 m2 d’installation, mais conserve 1000 abribus jusqu’en 2019. Ce dernier contrat pourrait à son tour ne pas être renouvelé.

Le maire EELV Eric Piolle souhaite que les messages sur les panneaux soient désormais « libres, culturels et citoyens ».

Et pour combler le manque à gagner ? La municipalité compte « réduire la rémunération des élus et les frais de protocole ».

A lire sur lejdd.fr (payant).


Partager cet article


Soutenez Rue89Lyon Vous avez apprécié cet article ?
Abonnez-vous pour que Rue89Lyon puisse
en produire d'autres et plus.

Publicité

À vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 characters available

8 Commentaires postés

  1. Ca mérite plus qu’une brève presque? C’est énorme!

  2. Bravo à Eric Piolle et son équipe, voilà une vraie décision courageuse qui va changer la qualité du cadre de vie; ça ne risque pas d’arriver avec l’équipe très conservatrice et libérale de Collomb.

  3. C’est dommage que vous repreniez des fausses informations. La diminution de 25 % de la rémunération des élus est effective depuis le mois d’avril. Ca a été une des toutes premières mesures de la nouvelle municipalité lorsqu’elle s’est installée. Cette diminution représente environ 300 000 € ce qui compense les 150 000 € de manque à gagner « decauxien ».

    Dans cet article
    http://www.placegrenet.fr/publicite-grand-nettoyage-urbain-grenoble/
    il y a un peu plus d’explications et il compense en partie l’horrible entretien avec Séguéla, paru juste avant, et qui avait pour titre :
    “Méfions-nous des castrateurs d’imaginaire !”
    Comme si la pub développait l’imagination … elle développe la consommation obligée … les consommateurs pour faire les uns comme les autres, les publicitaires et les annonceurs pour se faire un maximum d’argent.

    • Cette vigie ne dit pas spécialement que la baisse de rémunération des élus est à venir, mais il est intéressant de préciser qu’elle est déjà effective. Merci.

      • heueueu …
        « La municipalité compte « réduire la rémunération des élus et les frais de protocole ». »
        « a réduit » aurait été plus juste, « compte réduire » se situe plutôt vers l’avenir (proche ou lointain), mais très peu de journaux et de sites ont écrit que la rémunération était effective … du JDD il ne faut pas s’en étonner, du Daubé (Dauphiné Libéré) non plus … ils ne veulent pas faire du tort à tous les élus qui n’ont pas pris et tenu les mêmes engagements…
        Bonne journée 😉

  4. La pub  c’est  la  conso  et  la  conso  c’est  le  système.  S’en  prendre  à  la  pub  c’est  donc  s’en  prendre  au  système,  et  là,  on  est  médiatiquement  mort !!!  J’en  sais  quelque  chose  en  tant  qu’auteur  de  « La tyrannie du marketing »  pourtant  en  vente  dans  toutes  les  librairies  de  France,  Belgique  et  Suisse:  astouric.icioula.org