Habillage
À Lyon, le Musée des Tissus est toujours l’objet de déchirements
Cultures  Vigies 

À Lyon, le Musée des Tissus est toujours l’objet de déchirements

actualisé le 13/06/2017 à 10h13

PAR LEMONDE.FR

Le directeur du Musée des Tissus vient d’être licencié. Pendant ce temps, Laurent Wauquiez à la Région souhaite devenir celui qui sera le sauveur de cette institution.

Mardi 6 juin, la nouvelle est tombée, brève, annonçant le départ de Maximilien Durand, directeur depuis 2011 du « Musée des tissus et du Musée des arts décoratifs » de Lyon.

« Cette décision est prise d’un commun accord entre la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne à laquelle les musées sont rattachés et Maximilien Durand », indique le communiqué de la chambre de commerce locale.

Seul conservateur des musées, le directeur aurait été débarqué sans avoir le temps de saluer ses équipes. L’intérim est assuré par Xavier Pelletier, directeur général de la CCI.

« On a trouvé un terrain d’enten­te avec lui, assure Emmanuel Imberton, président de la chambre. Nous n’étions pas en phase avec ­les derniers scénarios retenus. »

 

Et d’ajouter :

« J’ai connu trois premiers ministres, deux présidents de la République et quatre préfets, il faut arriver à une solution finale et trouver une position qui puisse convenir à tout le monde. »

A savoir l’Etat, les collectivités territoriales, la ville de Lyon, Lyon Métropole, la région Auvergne-Rhône-Alpes et la CCI Lyon Métropole, propriétaire des lieux.

À lire sur lemonde.fr

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.

En BREF

« Papi et mamie » plus enclins à partager des fake news ?

par Rue89Lyon. 351 visites. 1 commentaire.

Gérard Collomb empêche une prise de parole de David Kimelfeld : un maire de 71 ans un peu puéril

par Rue89Lyon. 2 970 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le promoteur phare de la Confluence, Jean-Christophe Larose, condamné pour abus de biens sociaux

par Rue89Lyon. 733 visites. Aucun commentaire pour l'instant.