Actualités, enquêtes à Lyon et dans la région

Le conflit entre Gérard Collomb et Thierry Braillard s’invite à la Métropole

A lire dans Le Progrès.

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Lyon, abonnez-vous.

siège de la Métropole de Lyon, rue du Lac (Lyon 3ème). © Guillaume Bernard/Rue89Lyon

SUR LEPROGRES.FR (payant)

La toute première séance du conseil métropolitain, ce vendredi 17 janvier, a été plutôt mouvementée. Les 166 conseillers métropolitains ont dû élire la commission permanente (composée de 24 conseillers, du président et des 25 vice-présidents). Gérard Collomb, président PS de la Métropole, n’y a pas convié l’opposition, furieuse. La maire PC de Vénissieux n’a pas accepté l’invitation faite.

Et le PRG qui a constitué un groupe propre ne figurait pas non plus dans la liste prévue par le président socialiste. Il a donc présenté contre toute attente une conseillère métropolitaine qui a été élue, Ludivine Piantoni. Et ce, grâce aux voix de l’opposition du centre et de la droite, trop heureuse de jouer ce tour à Gérard Collomb.

La candidature de Ludivine Piantoni était téléguidée par Thierry Braillard, ministre des Sports, issu du terreau politique local, qui entretient en tout état de cause des relations de plus en plus exécrables avec le maire de Lyon.

 


#Gérard Collomb

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Partager
Plus d'options