Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Uber Lyon fait sa promo avec un improbable concept de « girls-chauffeurs »
Société 

Uber Lyon fait sa promo avec un improbable concept de « girls-chauffeurs »

par Rue89Lyon.
Publié le 22 octobre 2014.
Imprimé le 15 janvier 2021 à 21:39
7 131 visites. 3 commentaires.
Cette semaine la branche lyonnaise de la société américaine de VTC (véhicules de tourisme avec chauffeur) Uber a voulu se lancer dans une opération marketing d’un goût plus que douteux.

UberLyon proposait une promotion : des trajets à faire entre les 23 et 25 octobre en compagnie « d’avions de chasse », expression délicate désignant des mannequins amateurs, grâce à un partenariat avec le site internet du même nom.

Le code promotionnel « UBERAVIONS » devait même être mis en place pour permettre aux « hommes amateurs de jolies filles » de devenir les « copilotes les plus chanceux de Lyon ». Tout un programme.

 

La fausse marche arrière ?

L’initiative a très vite été repérée sur le net comme un nouvel exemple de sexisme ordinaire, dénoncée comme tel sur le site internet Macholand.fr. Et créant même des remous outre-Atlantique. Une forme d’escorting ? L’imagerie développée autour du concept le laissait fortement penser.

Face au tollé, l’agence UberLyon a décidé de tout annuler, et ce à quelques heures du coup d’envoi. Contacté par Métronews le cofondateur du site Avions de chasse, Gaspard H., se dit tout de même « déçu » que l’opération tombe à l’eau, alors même qu’il venait de présenter de manière plus approfondie le projet au HuffPost. Il était également allé jusqu’à affirmer que le « respect de la femme » était au centre de son concept. Pour preuve : il arrêtait ce système de voyage à 21 heures, pour « éviter les dérapages ». Grande classe.

L’annulation a été annoncée en ces termes sur Twitter :

La vidéo de présentation constituées d’images de talons aiguilles et de décolletés plongeants a d’ailleurs été retirée de Youtube et les pages de présentation de l’opération ont disparu de la toile. Mais le coup de pub, lui, a réussi. A croire que les organisateurs s’attendaient à la levée de boucliers et n’ont même jamais envisagé la mise en place réelle de l’opération. Visant plutôt une bonne salve d’articles et de relais sur les réseaux sociaux.

Capture Youtube de la vidéo de présentation de la collaboration entre UberLyon et Avions de chasse.

Capture Youtube de la vidéo de présentation de la collaboration entre UberLyon et Avions de chasse.

 

Ce n’est pas la première fois que l’entreprise de VTC (voiture avec chauffeur) ne fait pas l’unanimité. Elle a notamment été condamnée jeudi dernier à 100 000 euros d’amende pour « pratiques commerciales trompeuses » en ne présentant pas son offre « low-cost » comme du covoiturage entre particuliers.

 

Article actualisé le 29/06/2018 à 15h32
L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

Pollution de l’air : que change le nouvel indice de qualité à Lyon ?

par Laure Solé. 400 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Un téléphérique urbain à Lyon : les bons et les mauvais exemples, en France et à l’étranger

par Laure Solé. 4 043 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Covid-19 : en Haute-Savoie, stagnation de l’épidémie après l’embellie

par Colin Revault. 418 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×