Actualités, enquêtes à Lyon et dans la région

De nouvelles élections municipales à Vénissieux à cause de l’ultranationaliste Yvan Benedetti ?

A lire sur 20minutes.fr.

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Lyon, abonnez-vous.

Benededetti - Gagon - Gabriac

SUR 20MINUTES.FR

Les Vénissians vont-ils devoir retourner aux urnes, six mois après avoir placé à la tête de leur commune la communiste Michèle Picard ? Ce mardi matin, le rapporteur public du tribunal administratif de Lyon, dont l’avis est généralement suivi par le juge, a conclu à l’annulation totale de l’élection de deux conseillers municipaux de la ville, dont Yvan Benedetti (un ultranationaliste). Le jugement a été mis en délibéré…

La justice avait été saisie de deux référés déposés par le préfet du Rhône et le candidat UMP Christophe Girard, battu au second tour du scrutin par la maire sortante communiste.

Le premier demandait au tribunal de constater l’irrégularité des listes déposées aux premier et second tours de l’élection par le nationaliste Yvan Benedetti et  d’annuler son élection au conseil municipal, ainsi que celle de sa colistière Estelle Gagon. Le préfet du Rhône Jean-François Carenco  estimait notamment que sur les 49 personnes présentes sur la liste « Vénissieux fait front », menée par Yvan Benedetti, 19 ne souhaitaient pas y figurer.

Benededetti - Gagon - Gabriac
Estelle Gagon, n°3 de la liste « Vénissieux fait front » entourée d’Yvan Benedetti et Alexandre Gabriac. Crédit : Aude David / Rue89Lyon


#Michèle Picard

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles

Autres mots-clés :

Partager
Plus d'options