Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Actualité  Elections municipales 2014 

Financement de campagne : sans EELV et le PC, Gérard Collomb perd 80 000 euros

par Rue89Lyon.
Publié le 14 février 2014.
Imprimé le 28 novembre 2021 à 16:20
694 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Le fait qu’EELV et le PC (Front de gauche-Gram, plus précisément, ndlr) partent en listes autonomes fait perdre environ 80 000 à 90 000 euros à la campagne de Gérard Collomb. »

C’est Olivier Brachet, directeur de campagne du maire PS sortant de Lyon, qui nous glisse cette information suite à l’article que nous avons publié sur la demande faite aux colistiers du 8è arrondissement de participer à la campagne de Gérard Collomb, par des dons à hauteur de 400 euros et 900 euros selon leur place sur la liste.

En 2008, le coût de la campagne de Gérard Collomb, qui avait décroché la mairie et un second mandat avec six arrondissements en poche dès le premier tour, s’était élevé à 500 000 euros.

« Elle ne devrait pas être moins chère cette année », estime Olivier Brachet.

C’est certain : le « grand meeting » de Gérard Collomb, le seul qui aura lieu avant le premier tour et programmé le dimanche 23 février après-midi dans les 14 salles du Pathé Vaise, coûtera à lui seul 40 000 euros. Le concept étant de proposer « une salle-un arrondissement » ; « un fauteuil-un Lyonnais ». Et des animations, des endroits pour garder les enfants, une sorte de grande kermesse de campagne.

Le directeur de campagne a par ailleurs tenu à rectifier le tir et précise que la demande de participation financière ne sera pas faite aux personnes présentes sur les listes à des places non éligibles.

Article actualisé le 20/03/2014 à 16h55
L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

A Lyon, une manifestation ce samedi contre les violences sexistes et sexuelles

par Rue89Lyon. 381 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Jeunes migrants à Lyon : après les tentes dans la rue, un nouveau squat à la Croix-Rousse

par Oriane Mollaret. 1 061 visites. 1 commentaire.

A Lyon, l’occupation de l’église Saint-Nizier par les prostituées en 1975

par Rue89Lyon. 370 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×