Habillage
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Vigies 

Face à ses difficultés financières, l’OL sacrifie « pharaons » et « dinosaures »

par Rue89Lyon.
Publié le 6 août 2013.
Imprimé le 23 janvier 2021 à 15:47
432 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
Jean-Michel Aulas parviendra -t-il à rétablir l’équilibre financier de l’OL après 4 exercices déficitaires ? Il poursuit en tout cas la cure de régime en cédant les joueurs qui lui coûtent le plus cher. Après Bastos et Réveillére, Gourcuff et Gomis figurent désormais sur la liste des « partants ».

L’attaquant de Lyon Bafétimbi Gomis ou le milieu Yoann Gourcuff font partie des dernières cibles de Jean-Michel Aulas dans la chasse aux gros salaires qu’il mène depuis un an pour revenir à l’équilibre financier en 2014, après quatre exercices déficitaires. L’OL, qui attend un résultat négatif de 19 millions d’euros pour 2012-2013, reste en même temps ambitieux sur le plan sportif où il vise un 15e podium en 16 saisons, afin de jouer la lucrative Ligue des Champions.

Il y a un an, le président lyonnais avait dénoncé les comportements « des pharaons du vestiaire ou des dinosaures » Cris, Kim Källström, Aly Cissokho et Michel Bastos, joueurs à forts salaires, recrutés quand l’OL roulait sur l’or. Les « pharaons » ont tous, depuis, quitté le club, y compris Hugo Lloris, sacrifié alors qu’il n’était pas visé.

A lire sur France3 Rhône-Alpes

 

Article actualisé le 21/11/2013 à 05h24
L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

Pollution de l’air : que change le nouvel indice de qualité à Lyon ?

par Laure Solé. 492 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Un téléphérique urbain à Lyon : les bons et les mauvais exemples, en France et à l’étranger

par Laure Solé. 4 535 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Covid-19 : en Haute-Savoie, stagnation de l’épidémie après l’embellie

par Colin Revault. 526 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×