Société 

OL : Avec Twitter, Jean-Michel Aulas agace et frise le harcèlement moral

actualisé le 21/11/2013 à 07h30

Avant, l’Olympique lyonnais écrasait le championnat de France de football – sept titres consécutifs de 2002 à 2008 – et se voyait bien gagner la Ligue des champions.

Avant, son président, Jean-Michel Aulas, ne se privait pas de clamer à quel point ils étaient les meilleurs. Il n’avait pas tout à fait tort, certes, mais à force de le répéter un peu partout, ses petites phrases teintées d’arrogance et de mauvaise foi agaçaient beaucoup.

La disette de ces dernières années et l’avènement d’un PSG milliardaire l’avaient, de fait, contraint à prendre du recul. Mais la confiance de « JMA » ne s’est pas ébranlée et il a trouvé un autre moyen pour (faire) parler de lui : Twitter.

Un espace de liberté, dans lequel il peut dispenser sa parole à toute heure, comme le 17 février dernier à 21h48 :

« Quand on veut être exemplaire il faut prendre un peu de temps pour vulgariser la gestion et le management du foot à des abrutis. »

Lire la suite sur Rue89

 

Partager cet article