Actualités, enquêtes à Lyon et dans la région

François Hollande refuse de grâcier les deux éléphants du zoo de Lyon

Malgré les multiples demandes de grâce de Gilbert Edelstein, le PDG du cirque Pinder, François Hollande a refusé de grâcier Baby et Népal, les deux éléphantes de Lyon soupçonnées d’avoir la tuberculose. « Il n’appartient plus au gouvernement d’intervenir dans le déroulement de la procédure judiciaire en cours », a expliqué la directrice du cabinet du président …

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Lyon, abonnez-vous.


Malgré les multiples demandes de grâce de Gilbert Edelstein, le PDG du cirque Pinder, François Hollande a refusé de grâcier Baby et Népal, les deux éléphantes de Lyon soupçonnées d’avoir la tuberculose.

« Il n’appartient plus au gouvernement d’intervenir dans le déroulement de la procédure judiciaire en cours », a expliqué la directrice du cabinet du président de la République.

Gilbert Edelstein n’a pas dit son dernier mot, il lui a répondu qu’il souhaitait que François Hollande permette désormais à la vétérinaire du cirque Pinder d’effectuer de nouveaux tests sur les éléphantes. Le patron du cirque, propriétaire des pachydermes prêtés depuis plusieurs années à la Ville de Lyon, tient le devant de la scène médiatique depuis plusieurs semaines, entre recours devant le tribunal, pétitions, prises de position dramatiques, et conférences de presse (dont la prochaine sera dédiée à la question scientifique de la tuberculose, à Paris).

 


#Elephants

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles

Autres mots-clés :

Partager
Plus d'options