Appartement 16
  • 10:45
  • 2 janvier 2013
  • par Dalya Daoud

L'affaire des éléphants de Lyon prend un tour politique

323 visites | 10 commentaires

(Mis à jour jeudi 3 janvier) Après Stéphanie de Monaco, Brigitte Bardot, Alain Delon et Laurence Parisot, ce sont les opposants au maire PS de Lyon qui s’insurgent contre la mort programmée de Baby et Népal, les deux éléphantes du zoo du parc de la Tête d’Or à Lyon. Le dossier à rebondissements des pachydermes constitue pour eux une nouvelle occasion de fustiger l’attitude de Gérard Collomb, qu’ils jugent autoritaire et opaque.

A la suite des personnalités médiatiques, les élus lyonnais UMP Michel Havard et Emmanuel Hamelin se sont finalement exprimés, donnant un tour politique à l’affaire des éléphants de Lyon. Emmanuel Hamelin, qui attribue à Gérard Collomb la manie des revirements de position populistes, espère en voir un arriver prochainement :

« Au titre du principe de précaution, il me paraît sage d’effectuer d’autres prélèvements. Je ne vois pas pourquoi le Maire les refuse, et pourquoi les vétérinaires envoyés par le cirque Pinder n’ont pu accéder au parc pour effectuer ces vérifications. (…)

Encore une fois, Gérard Collomb ne fait pas preuve de transparence, et fait la sourde oreille. Devant l’immense mobilisation des lyonnais et de nombreuses personnalités, il est probable, comme à son habitude, qu’il fasse marche arrière, ce que j’appelle de mes vœux… »

Un rassemblement était organisé ce mercredi à la mi-journée dans le 3e arrondissement de Lyon.

Dans la foulée, le conseiller municipal Etienne Tête, Europe Ecologie Les Verts, éternel opposant de Gérard Collomb, s’est lui aussi fendu d’un texte publié sur sa page Facebook, fustigeant la position du maire :

« La Ville de Lyon ne peut pas à la fois dépenser, sans compter, l’argent des contribuables pour la réalisation d’une plaine africaine et ne pas dispenser les soins élémentaires à des éléphants qui ne lui appartiennent pas. »

Propriétés du cirque qui les a prêtées à la ville de Lyon il y a 13 ans, les pachydermes seraient porteurs d’une tuberculose transmissible à l’homme. Gilbert Edelstein, qui refuse de voir abattre ses animaux, a déposé devant le conseil d’Etat un pourvoi en cassation, après le rejet de son recours par le tribunal administratif, qui avait validé l’arrêté autorisant l’euthanasie de Baby et Népal. Il a également envoyé un courrier à François Hollande.

> Article mis à jour jeudi 3 janvier avec la réaction du conseiller municipal écologiste Etienne Tete

> Article mis à jour ce mercredi à 15 heures avec les interventions politiques des élus UMP.

 


Partager cet article


Soutenez Rue89Lyon Vous avez apprécié cet article ?
Abonnez-vous pour que Rue89Lyon puisse
en produire d'autres et plus.

Publicité

À vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 characters available

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

10 Commentaires postés

  1. Hormis les gobetout, chacun appréciera l’attitude de politiciens locaux, qui voyant le train de la contestation grandir de jour en jour, le prennent en marche !

    Mais prendre un train en marche, c’est « casse-gueule » !
    Surtout à quelques mois d’une échéance électorale déterminante, pour permettre à notre démocratie locale, de fonctionner à nouveau « normalement » !

    Sur le fond. La résistance a faire réaliser des prélèvements et tests indépendant, éclaire de mon point de vue la face cachée d’un énorme mensonge.

    J’espère que Monsieur Gilbert Edelstein, ne lâchera pas l’affaire et utilisera tous les recours possible et imaginable, pour que les Citoyens engagés à ses côtés connaissent la vérité.

  2. Il faut ABSOLUMENT SAUVER CES ELEPHANTS qui ont su donner

  3. Moi je trouve salutaire de piquer ces pauvres bêtes qui passent leurs journées à se balancer d’une jambe à l’autre sur le bitume dans un enclos inadaptés à de tes animaux. Quel spectacle pitoyable. Mais qui sommes-nous pour imposer cela à de tels animaux ?
    Des vétos parlent de souche résistante en plus s’il y avait un pseudo-traitement…
    Faisons confiance aux gens dont c’est le métier, on s’en fout de ce que pensent les politiciens et des petites phrases des stars qui jouent sur la sensiblerie et la bêtise de certaines gens… BB russe, ça c’est une bonne nouvelle !!

    N’y a t’il rien de plus grave dans le monde, là, maintenant ?

    • Il n’y a rien de plus grave! D’ailleurs, tout le monde s’en fou des millions de morts en corée du nord, des famines, de la guerre en palestine,.. Es tu prête a pendre ton fusil et a aller defendre au péril de la vie les opprimer? J’en doute fortement? Acceuille chez toi des pauvres dans ton salon, j’en doute aussi! Alors soyons un peu sérieux, c’est probablement le sujet le plus important, final, sauvez des éléphants, au moins, c’est un acte désintéressés!!

  4. Baby et Népal, revenons au véritable problème

    Après le directeur du cirque Pinder et la princesse de Monaco, c’est au tour des acteurs et des politiques de s’indigner de l’euthanasie programmée des éléphantes Baby et Népal. La démarche pourrait être louable si elle était assortie d’un véritable message de fond à l’égard des animaux captifs.

    Car aujourd’hui, qui s’indigne de la capture passée de ces éléphantes en 1968 ? De leur vie de misère dans un cirque puis dans cette jungle urbaine ? Les séquelles de leur captivité est visible au travers de ces balancements incessants que les visiteurs du zoo de la Tête d’Or peuvent aisément observer. Ces éléphantes présentent des troubles du comportement significatifs d’une souffrance et d’un mal-être chronique. Cette souffrance qu’endurent bien d’autres éléphants captifs, dont certains qui survivent seuls dans des cirques, ne mérite-t-elle pas aussi notre mobilisation ?

    Une étude du Dr Paul Rees, spécialiste du bien-être animal en Grande-Bretagne a démontré que les éléphants maintenus en captivité seuls ou en groupes trop restreints peuvent souffrir de dépression et mourir prématurément. D’autres études, démontrant la souffrance en captivité de ces animaux extrêmement sociaux, ont conduit des pays européens telles que l’Autriche, le Portugal, la Hongrie, la Croatie, la Grèce ou encore la Finlande à interdire la présence des éléphants dans les cirques, alors que la Grande Bretagne ou l’Allemagne sont actuellement entrain de légiférer en ce sens.

    Baby et Népal ne sont que la triste illustration d’un problème de fond, lié à la captivité des animaux sauvages. Code animal appelle donc à une mobilisation pour mettre fin à l’exploitation des animaux sauvages dans les cirques et les zoos, afin qu’il n’y ait plus d’autres Baby et Népal victimes de l’exploitation humaine.

    • Globalement, la notion de zoo et aussi de droit devrait sérieusement être revue, pour un meilleur respect de la personnalité animal. L’humanité a mis des années à abolir l’esclavage, le racisme, alors le prochaine lutte sera de vrai droit pour le animaux et aussi un évolution de la société vers de nouvelle valeur.

  5. Ces éléphantes ont l’air vraiment malades, n’est-il pas ‘ »humain »
    d’achever leurs souffrances, l’un d’elle dodeline constamment de
    la tête, semblant refuser la vie !

    • Suffit de faire expertiser et en fonction de cela de décider ce qu’il faut réellement faire. Cela dit un tuberculose se soigne très bien avec des antibiotiques.
      Pour mettre fin à la polémique, suffit de convier des experts vétérinaires pour donner leur diagnostique et recommandation en toute indépendante.

  6. La mairie de Lyon n’a pas a subvenir aux frais concernant les
    soins de ces malheureux éléphants .
    La fondation de Brigitte Bardot s’étant proposé depuis longtemps
    de prendre en charge tous les soins necessaires pour sauver
    Nepal et Baby , Ainsi que la Princesse Stéphanie de Monaco .
    Ci Joint un commentaire:
    CAN 2013 : Mobilisation autour des Eléphants / Le Ministre Lobognon remet un chèque de 25 millions au CNSE
    Publié le vendredi 21 decembre 2012 |
    De ce fait la mairie de Lyon est entièrement dégagée et n’a rien
    à débourser !
    Ce sont que magouilles politiques ! Et c’est TOUT !
    En attendant ces malheureux animaux restent sans soins et en péril !
    Depuis le début de cette histoire nous avons toujours su
    que c’était politique ! c’est une honte !