ÉLECTIONS 2017  Politique 

Thierry Braillard ne suivra pas l’accord du PRG avec Benoît Hamon

actualisé le 08/05/2017 à 18h26

Les consignes, les règlements intérieurs et les feuilles de route présentées aux électeurs par les partis, autant de contraintes que plus personne n’a envie de se cogner, si on observe les allées et venues des élus et autres figures politiques.

Thierry Braillard n’échappe pas à la mode de cette nouvelle chorégraphie, à quelques jours du premier tour de l’élection présidentielle. Le secrétaire d’Etat aux sports, étiqueté PRG, a sobrement twitté ce mercredi qu’il donnerait sa position concernant l’élection présidentielle le 24 mars prochain. Alors même que son parti signait le jour même un accord avec le candidat du PS, Benoît Hamon.

Pas besoin d’être grand clerc pour comprendre que Thierry Braillard ne suivra pas l’option traditionnelle prise par le PRG, pas plus qu’on ne s’attend à une surprise dans son annonce.

Le secrétaire d’Etat révèlera sans nul doute son soutien à Emmanuel Macron. Un choix qu’il faut corréler directement à sa candidature à la prochaine élection législative, sur la 1ère circonscription du Rhône.

Aux côtés de Gérard Collomb, donc ?

Il a été élu en 2012 sur ce territoire (suppléé par Gilda Hobert depuis qu’il a rejoint le gouvernement de François Hollande), à la suite d’une campagne électorale plus que sportive, pendant laquelle le maire PS de Lyon a mouillé la chemise contre son propre parti -le PS avait promis cette circo à ses alliés écologistes.

Thierry Braillard n’est pas du genre à se tirer une balle dans le pied. En misant sur une éventuelle affiche de second tour incluant Emmanuel Macron en guest, le secrétaire d’Etat s’assure par le même temps de faire une campagne aux côtés de Gérard Collomb (le premier socialiste à avoir affiché son macronisme aigü), ce qui lui avait valu une large victoire il y a cinq ans.

Pour mettre un peu de pression, Gérard Collomb avait commencé à évoquer la candidature d’un élu lyonnais, envoyé en sniper, le maire du 5è arrondissement Thomas Rudigoz, pour porter l’étiquette « En marche » au cas où Thierry Braillard ne l’aurait pas adoptée lui-même.

En l’état, les candidats déclarés sur cette toujours très intéressante 1è circo du Rhône sont :

Thierry Braillard (PRG sortant)
Anne Lorne (LR)
Djida Tazdaït (UDI)
Nicole Moller (100%)
Julien Giraudo (PCF)
Elliot Aubin (France insoumise)
Bertrand Artigny (EELV)

Partager cet article